AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 c+Chadli a dit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
conditionnelle

avatar

Nombre de messages : 1497
Localisation : pas à guenzet
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: c+Chadli a dit   Lun Oct 04, 2010 11:29 pm

à deux journalistes japonais, extrait;
Sur la question amazigh, Chadli a exposé un point de vue très réducteur et qui va faire sans doute réagir plus d’un. Ainsi, pour celui qui a présidé aux destinées du pays pendant 12 ans (1980-1992), “l’amazighité est une sorte de tradition et de langue de quelques tribus appartenant à des civilisations et cultures près-islamiques et il reste encore peu de tribus qui tiennent encore à ces origines”. S’improvisant anthropologue, l’ex-président va encore plus loin. “l’amazighité est une langue qui est dépassée par le temps et qui ne pourra pas se développer.” avant d’ajouter : “la langue amazigh a disparu.”
Confirmant l’état d’esprit de nombreux représentants du système algérien, et en revenant sur le printemps berbère de 1980, Chadli n’a pas hésité à relier la question amazigh avec… la France. “je le dis sincèrement, il y avait un plan colonialiste de la part des services secrets français pour alimenter le sentiment d’appartenance à l’amazighité pour gagner la sympathie de ses groupes et les relier à la France afin de créer des problèmes internes dans le but d’exercer des pressions politiques sur le gouvernement algérien. et pour prouver ce que je dis, il faut voir ce que fait la France pour enseigner l’amazighité dans ses universités.” Il ajoutera que les évènements de 1980 étaient “politiques sous le couvert de la question amazigh et on peut dire qu’ils étaient politiques et culturels en même temps”.

il souligna qu’“il y a pas de spécificité à la nationalité algérienne ; les algériens appartiennent à la civilisation arabo-islamique”. Il soutiendra que, mis à part l’aspect politique, il n’y avait aucune différence entre les algériens, les tunisiens et les marocains. “du côté culturel, on appartient à la même histoire, culture et civilisation, qui est l’arobo-islamique. cette appartenance culturelle et civilisationnelle se prolonge de l’est du monde arabe jusqu’à l’Ouest et tous nous parlons la langue arabe, mais avec des dialectes différents, rien de plus”.
Amen,

je ne sis pas si vous vous rappelez des manif d'octobre 88
des jeunes ont mis de la farine(cheveux blancs) sur la tete d'un ane.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chems Eddine

avatar

Nombre de messages : 726
Age : 35
Localisation : Alger-Ouest
Date d'inscription : 16/01/2008

MessageSujet: Re: c+Chadli a dit   Mar Oct 05, 2010 12:32 am

je ne suis pas d'accord avec lui... sauf sur 2 points...
1- le printemps bèrbere de 80 est un evenement politiquo-culturel manipulé par la france et ceci est un fait...
2- il n'ya aucune difference entre tunisiens, algériens et marocains...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
c+Chadli a dit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: REC :: Réactions à l'actualité-
Sauter vers: