AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Femmes d’Alger d’après Delacroix ET PICASSO

Aller en bas 
AuteurMessage
riadovic



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 20/02/2009

MessageSujet: Les Femmes d’Alger d’après Delacroix ET PICASSO   Ven Mar 27, 2009 7:00 am

Picasso/Delacroix : Femmes d’Alger
Picasso et les maîtres


[Tout au long de sa vie, depuis son apprentissage académique aux dernières années de sa vie, en passant par la révolution cubiste et la période néoclassique, Picasso se nourrit de la peinture du passé.
Dans les années cinquante, il peint trois grandes séries de variations d'après des chefs-d'oeuvre du passé : les Femmes d’Alger d’après Delacroix en 1954, Les Menines d’après Velasquez en 1957, Le
Déjeuner sur l’herbe d’après Manet en 1960-61, mais aussi, de façon moins systématique, d’après Poussin, David, Le Nain, Courbet…Treize années de sa vie sont dominées par ces variations, qui comportent plus de 250 toiles, sans compter les innombrables dessins et gravures. Ce détournement à des fins personnelles des euvres du passé n’est pas dénué d’humour, ni d’ironie. Cette Volonté sacrilège d’aller au-delà de la tradition est la dernière annexion de l’empire picassien. Une façon pour lui de confronter son langage pictural aux grands chefs-d’œuvre de la peinture, de renouveler le genre de la citation et de vérifier son pouvoir de peintre.

Les Femmes d’Alger d’après Delacroix
En 1955, Picasso exécute quinze peintures et de multiples dessins préparatoires, d’après le tableau de Delacroix, Femmes d’Alger dans leur appartement. Il a en effet la chance de pouvoir visiter à Alger une maison musulmane et est très impressionné par les femmes arabes :
« C’est beau ! C’est comme le temps d’Homère » écrit-il dans son journal. Les motivations du choix de Delacroix et des Femmes d’Alger sont multiples : elles vont de la ressemblance fortuite de Jacqueline, sa nouvelle compagne avec la femme au narguilé assise de profil, au mythe d’un orientalisme sensuel et voluptueux, en passant par des concordances historiques, comme la mort récente de Matisse en novembre 55 – avec un hommage à la couleur - au début de l’insurrection algérienne. Picasso, en fait, pense à Delacroix depuis longtemps. Dès 1940, il dessine dans un carnet à Royan les personnages du tableau, la composition, et reprend même la palette colorée du peintre. Puis, en juin 1954, dans un autre carnet, il fait une copie fidèle de l’Autoportrait de Delacroix du musée du Louvre. Lorsqu’en 1947, Georges Salles lui propose de montrer un choix de ses oeuvres dans la
Grande Galerie, il les présentera à coté des Delacroix.

De Delacroix à Picasso
Au fil des études, Picasso change le nombre des personnages, leurs positions, renversant sur le dos la femme assise pour en faire un nu couché et retrouvant ainsi un thème qui lui est familier, celui de la
dormeuse et de la femme assise. Tantôt les formes féminines sont toutes en rondeur et arabesque, tantôt il contraint les corps dans des formes rigoureuses et anguleuses. Les deux dernières versions sont très opposées : l’une est en grisaille géométrique et stylisée (version M, 11 février 1955, coll. part.), l’autre déborde de couleurs (version O, 14 février 1955, coll. part). Les harmonies chatoyantes de rouge, bleu et jaune vif sont une concession à l’Orient et surtout un hommage à
Matisse. « Il m’a légué ses odalisques » dit-il à Daniel Henry Kahnweiler, « en somme pourquoi est-ce que l’on n’hériterait pas de ses amis ». Picasso s’en donne à coeur joie, d’une scène d’intérieur secrète et langoureuse, il fait une scène dynamique d’un érotisme agressif et joyeux. La femme du fond se transforme parfois en phallus et se confond avec l’arrondi de la fenêtre mauresque. L’unité, dans cette profusion, est créée par le quadrillage décoratif de céramiques dans lequel s’insèrent les personnages. Cette scène d’intérieur, proche du voyeurisme avec ses femmes nues et le rideau rappelle Le Harem, 1906 et les Demoiselles d’Avignon, 1907. Elle permet à l’artiste d’étudier l’intégration d’une figure à un fond décoratif. Picasso expérimente sur un motif donné diverses écritures picturales et tire les leçons du simultanéisme issu du cubisme, qui présente les corps à fois de face et de profil.
Le musée du Louvre présente dans le Salon Denon, en regard des Femmes d’Alger de Delacroix, trois petits tableaux (provenant des musées d’Hartford, San Francisco et de la Nahmad Gallery de Londres),
quatre grandes compositions (Nahmad Gallery et collections particulières), deux Jacqueline en costume turc (Centre Pompidou et collection particulière) ainsi qu’une dizaine de dessins préparatoires et deux carnets (musée Picasso, Paris).



Eugène Delacroix,
Femmes d'Alger dans leur appartement
Paris, Musée du Louvre
© RMN / Thierry Le Mage





Pablo Picasso,
Les Femmes d’Alger
(version O), Libby Howie
© Succession Picasso 2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dechainé

avatar

Nombre de messages : 2062
Localisation : au dela des frontieres
Date d'inscription : 04/06/2008

MessageSujet: Re: Les Femmes d’Alger d’après Delacroix ET PICASSO   Sam Mar 28, 2009 12:22 pm

tu est fou de montrer ca sur un forum appertenant à une radio public, algerienne de surcoit, picasso et de lacroix sont des sionistes qui ont peint ces tableaux pour devaloriser la femme algerienne, car la femme algerienne est musulmane, elle ne fume pas, elle ne boit pas d'alcool, n'a pas des envies sexuelles enfin c'est une chose avec laquelle on decor son espace. Evil or Very Mad

j'espere que aicha et chems eddine et les autres vont etre contents de moi Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chems Eddine

avatar

Nombre de messages : 726
Age : 36
Localisation : Alger-Ouest
Date d'inscription : 16/01/2008

MessageSujet: Re: Les Femmes d’Alger d’après Delacroix ET PICASSO   Sam Mar 28, 2009 8:57 pm

dechainé a écrit:
tu est fou de montrer ca sur un forum appertenant à une radio public, algerienne de surcoit, picasso et de lacroix sont des sionistes qui ont peint ces tableaux pour devaloriser la femme algerienne, car la femme algerienne est musulmane, elle ne fume pas, elle ne boit pas d'alcool, n'a pas des envies sexuelles enfin c'est une chose avec laquelle on decor son espace. Evil or Very Mad

j'espere que aicha et chems eddine et les autres vont etre contents de moi Rolling Eyes
très content Twisted Evil tu a enfin compris...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwitzach

avatar

Nombre de messages : 3498
Age : 42
Localisation : Au sud de nulle part
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Les Femmes d’Alger d’après Delacroix ET PICASSO   Sam Mar 28, 2009 9:49 pm

On n'offre pas des roses a des ânes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Entre5et32caractères

avatar

Nombre de messages : 303
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: Les Femmes d’Alger d’après Delacroix ET PICASSO   Dim Mar 29, 2009 5:45 pm

Ce qui ne me plaît pas dans le tableau de D'Eugène Delacroix (Merci, j'connaissais pas son prénom), c'est que les femmes d'Alger sont loin d'être de pareils boudins !! j'sais pas, peut être que ça s'est arrangé avec le temps, mais les femmes d'Alger ne sont pas fades, elles n'ont pas une peau aussi pâle, ni une tête d'agneau avec un espace infini entre les deux yeux, traversé par un nez qui commence 3 Cm trop haut, ce qu'il a dessiné c'est le résultat de huit générations de mariages consanguins (On parle de sang caucasien bien entendu) .. Na .. faut pas déconner, même le tableau de Picasso parait plus réaliste à coté de ça !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Femmes d’Alger d’après Delacroix ET PICASSO   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Femmes d’Alger d’après Delacroix ET PICASSO
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Femmes complètement voilées
» Une ébauche de site pour mes "femmes qui lisent"...
» Femmes de peu
» feuillet philatélique : vainqueurs Paris-Alger-Dakar
» Question pour les Femmes seulement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: REC :: Vu, lu et entendu-
Sauter vers: