AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'histoire en marche

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Abdallah

avatar

Nombre de messages : 3489
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: L'histoire en marche   Dim Jan 25, 2009 1:36 am

Bonsoir chers amis forumeurs et forumeuses,

J'ai découvert un super blog, celui de notre collègue Meryem Abdou qui présente l'émission "L'histoire en marche" sur la chaîne 3, chaque mercredi de 17h à 18.

Je vous dis ça, à a cause du débat "passionnant" qui a lieu autour de la Palestine et d'Israël.

Je vous conseille donc, si vous le désirez, d'aller discuter et de faire des analyses dans le forum de l'Histoire en Marche. L'émission dont le concept est plus approprié à ce genre "d'analyses" (auxquels j'ai également participé, sorry).

En plus il n'y a pas beaucoup d'inscrits sur le forum de l'histoire en marche, et ça fera vivre ce forum, et ça nous permettra à nous de respirer un peu.

Voici le lien :



Inscrivez-vous, c'est gratuit !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sangi

avatar

Nombre de messages : 1019
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: L'histoire en marche   Dim Jan 25, 2009 1:59 am

Citation :
[/center][/color][/size]

Inscrivez-vous, c'est gratuit !!!!
gratuit fi bladi Shocked yek c'est pas une arnaque scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwitzach

avatar

Nombre de messages : 3498
Age : 42
Localisation : Au sud de nulle part
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: L'histoire en marche   Dim Jan 25, 2009 10:58 am

Je crois que je vais y m'inscrire... Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oumelkheir

avatar

Nombre de messages : 2299
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: L'histoire en marche   Dim Jan 25, 2009 11:05 am

Je n'ai pas envie de comprendre ce que ton message insinue Abdallah, mais je découvre un aspect du forum que j'ignorais...

L'Histoire en marche*


L’Histoire en marche, ou l’Histoire, comment ça marche ? C’est le titre de ma chronique aujourd’hui. Titre que j’emprunte à mon amie et collègue Meriem Abdou dont l’émission tous les mercredis suit l’Histoire pas à pas. Une Histoire qui donne l’impression de piétiner souvent, et pourtant… elle marche !
Seulement, l’horloge de l’Histoire à cause de son tic-tac silencieux (petit coucou à Zine Ben Badis) donne en même temps l’impression de perdre la mesure… même si l’Histoire avance quand même, au pas militaire !!!!!
Bon j’exagère un peu, parce qu’en fait ce que nous vivons aujourd’hui c’est juste l’actualité, ça ne sera de l’Histoire que demain. Mais comment sera-t-elle écrite demain ? Et par qui ? Ce sont les questions qui inquiètent les hommes depuis toujours. Et depuis toujours, ils ont tenté de s’attribuer le monopole de l’écriture de l’Histoire, ou lorsque cela a été possible, de carrément l’effacer, mais… le temps n’a jamais été favorable à ce genre d’expériences, et la vérité finit toujours par se savoir… tôt ou tard…
Vendredi 26 janvier, l’assemblée générale de l’ONU et au cours de sa 61ème session, a adopté, et par consensus, une résolution qui «condamne sans réserve toute négation de l'Holocauste» et exhorte «tous les Etats Membres à rejeter sans réserve toute négation de l'Holocauste en tant qu'événement historique, en tout ou partie, ainsi que toute activité en ce sens». L’Assemblée générale de l’ONU, et à travers cette résolution, s’est félicitée «de l’inclusion par des États Membres dans leurs programmes d’enseignement de mesures visant à s’opposer aux tentatives faites pour dénier l’Holocauste ou en réduire l’importance».
Et voilà comment les vainqueurs ont toujours écrit l’Histoire, à la seule différence que jusque-là, et que je saches, ça n’a jamais fait consensus.
Des lois pour orienter la recherche historique ou au mieux la limiter, c’est la nouvelle tendance des pays pourtant dits démocratiques, déclarés respectueux de la liberté d’expression, de la liberté de pensée et de la recherche. En plus de la part de l’ONU c’est quand même fort !!!! Très très fort !!!!!
Car aujourd’hui encore, on n’a pas lu de résolution, et encore moins par consensus, condamnant le génocide des indiens, ni des africains, ni des aborigènes, oui je sais, c’est très loin tout ça peut-être bien? Que dire alors de celui des algériens ? Des japonais ? Ou plus compromettant pour l’ONU, des bosniaques ? Des rwandais pour la France ? Pourquoi les français me diriez-vous ? A cause bien sur de la loi du 23 février 2005 portant reconnaissance du rôle positif de la présence française dans ses anciennes colonies, et d’une autre loi tout à fait contradictoire, celle du 12 octobre 2006 «tendant à réprimer la contestation de l’existence du génocide arménien», comme si c’était l’affaire de la France en plus.
Est-il nécessaire de préciser ? (oui je crois que c’est nécessaire vu la tendance actuelle et consensuelle) que ce n’est pas pour dénigrer le génocide des juifs d’Europe, ce n’est pas mon propos aujourd’hui. Un génocide reste un génocide, quelle que soit l’identité des victimes, et quel que soit leur nombre. L’horreur est condamnable partout et en toute circonstance.
Plus jamais ça! avaient déclaré les libérateurs de l’Europe en 1945, mais plus jamais ça où ? Et par qui ? Ils n’ont rien dit là-dessus.
Alors, le dessein est clair : condamner le déni de l’Holocauste, justifier la création d’Israël, et excuser le génocide palestinien qui se déroule maintenant et sous nos yeux.
Un génocide au quotidien accompagné d’un véritable ethnocide programmé. Israël tente de brouiller les pistes, d’effacer les traces, et d’en créer de nouvelles. Quelques exemples :
- Les palestiniens arabes d’Israël, appelés «Arabes 48» protestaient cette semaine contre la énième tentative du gouvernement israélien de les enrôler de force pour le service civil ou militaire, le but d’Israël est de contrer toutes les revendications identitaires palestiniennes à l’intérieur d’Israël en intégrant définitivement les palestiniens dans le moule israélien.
- Les fouilles «archéologiques» israéliennes continuent sous la mosquée Al Aqsa. Des fouilles déclarées officiellement entreprises à la recherche de traces d’un passé juif de la Palestine (que nous ne contestons pas) des fouilles qui n’ont rien donné de tangible depuis des décennies, mais qui nuisent considérablement aux fondations même de la mosquée, en les fragilisant au maximum.
- Au même moment, un chantier de construction d’une nouvelle synagogue à côté du Haram Acharif, du côté du dôme du rocher a été lancé. Il semblerait que le projet soit bien plus grand que ça, et que les israéliens qui n’ont trouvé aucune trace d’un prétendu temple perdu dans le sous-sol de la mosquée, veulent le construire maintenant.
Le projet malheureusement, n’a rien de nouveau, et la judaïsation de la ville d’Al Qods est toujours en cours, peut-être en accélération même. Le but est de contrer toute revendication des palestiniens sur cette ville, et à la longue enlever toute légitimité aux palestiniens sur la Palestine. Que resterait-il aux palestiniens sans Al Haram Acharif, sans Al Aqsa ?
Heureusement et malgré tout, l’espoir reste toujours permis, mercredi dernier, arrivait à partir de Jordanie le Minbar de Salaheddine Al Ayouby. En fait c’est une copie du minbar, l’original avait brûlé pendant l’incendie de la mosquée en août 1969. Souvenez-vous, un incendie provoqué par (selon la police israélienne) un illuminé ( ! )
La copie de ce minbar, a exigé un travail de 13 ans, depuis que le projet a été initié par le Roi Hussein de Jordanie en 1993. Une grande équipe a travaillé à sa réalisation : artistes, ébénistes, et autres spécialistes, venus de différents pays musulmans pour une très belle copie. Un minbar unique en son genre, véritable chef d’œuvre selon les déclarations des spécialistes, le montage va nécessiter encore 15 jours de travail avant de pouvoir admirer le résultat.
Le retour du minbar de Salaheddine Al Ayouby porte en lui toute une symbolique bien sur et constitue un espoir. C’était en fait le minbar de Noureddine Zenki son prédécesseur. Salaheddine Al Ayouby l’avait fait apporter de Syrie justement après la récupération d’Al Qods et la défaite du royaume chrétien de Jérusalem en 1187.
Tout un symbole, mais une question : 13 ans pour un minbar, combien d’années pour Al Qods ?

Chronique diffusée sur la radio algérienne, le : 29/01/2007
* Emission de la Chaîne 3 de la radio algérienne, diffusée tous les mercredis à 17h.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://historywillteachusnothing.blogspot.com/
sangi

avatar

Nombre de messages : 1019
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: L'histoire en marche   Dim Jan 25, 2009 11:36 am

Kwitzach a écrit:
Je crois que je vais y m'inscrire... Twisted Evil
c'est mort là bas y a personne Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwitzach

avatar

Nombre de messages : 3498
Age : 42
Localisation : Au sud de nulle part
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: L'histoire en marche   Dim Jan 25, 2009 3:19 pm

Blablabla

BlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlab,
BlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablabla,
BlablablaBlablablaBlablablaBlablabla BlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablabla ! BlablablaBlablablaBlablabla !!!

BlablablaBlablablaBlablabla ?

BlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablabla, BlablablaBlablablaBlablabla, BlablablaBlablablaBlablablaBlablabla
BlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablabla,BlablablaBlablablaBlablabla
BlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablabla
BlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablabla
BlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablabla
BlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablabla ?

BlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablabla
BlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablabla. Crying or Very sad Crying or Very sad


BlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablabla
BlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablabla
BlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablabla
BlablablaBlablablaBlablablaBlablablaBlablabla ? Nono !

BlablablaBlablablaBlablabla :