AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La Palestine meurtrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 17  Suivant
AuteurMessage
Kwitzach

avatar

Nombre de messages : 3498
Age : 41
Localisation : Au sud de nulle part
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: La Palestine meurtrie   Dim Jan 18, 2009 4:33 pm

Aucune pudeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cherie20

avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: La Palestine meurtrie   Dim Jan 18, 2009 4:46 pm

plus on dit ca suffit ,plus il trouve 1 jouissance a le faire,pfff c'est devenu degoutant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le roi en paix

avatar

Nombre de messages : 403
Localisation : au royaume des bons vivants
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: La Palestine meurtrie   Dim Jan 18, 2009 4:52 pm

on va encore une fois de plus passer pour les occidentaux de service avec nos discourt pacifiste et anti violence ...... quoi que je préfère ca wela tiers mondiste de service ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroienpaix.blog.fr
Kwitzach

avatar

Nombre de messages : 3498
Age : 41
Localisation : Au sud de nulle part
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: La Palestine meurtrie   Dim Jan 18, 2009 4:53 pm

Parle pour toi, moi je suis le sioniste de service Twisted Evil Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le roi en paix

avatar

Nombre de messages : 403
Localisation : au royaume des bons vivants
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: La Palestine meurtrie   Dim Jan 18, 2009 4:56 pm

Kwitzach a écrit:
Parle pour toi, moi je suis le sioniste de service Twisted Evil Wink

ah autant pour moi ! je suis pas encore arrivé a ce niveau .... mais tu me fait révé la Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroienpaix.blog.fr
Oumelkheir

avatar

Nombre de messages : 2299
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: La Palestine meurtrie   Dim Jan 18, 2009 4:59 pm

Au fait ma petite chérie, je ne t'ai jamais dit que je trouvais ton avatar obscène?
Ma3lich, allez une chanson pour Ghazza....

http://www.michaelheart.com/Song_for_Gaza.html
http://www.michaelheart.com/sfg/downloads/a22685d/dl.php?file=we_will_not_go_down.mp3

Il s'appelle Michael Heart, un nom predestiné....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://historywillteachusnothing.blogspot.com/
cherie20

avatar

Nombre de messages : 739
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: La Palestine meurtrie   Dim Jan 18, 2009 5:06 pm

[quote="Oumelkheir"]Au fait ma petite chérie, je ne t'ai jamais dit que je trouvais ton avatar obscène?
[ca ne m'etonne pas ,ce qui serai obscene c'est de te faire des bisous. Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SanAntonio



Nombre de messages : 67
Age : 34
Localisation : Alegr
Date d'inscription : 25/11/2008

MessageSujet: Re: La Palestine meurtrie   Dim Jan 18, 2009 5:08 pm

peut être que je me répète, mais ce genre d'images inutiles et indécentes n'ont pas à être publiées. Le spectacle macabre, il y en a marre!! Sauf votre respect Madame Oum El Kheir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le roi en paix

avatar

Nombre de messages : 403
Localisation : au royaume des bons vivants
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: La Palestine meurtrie   Dim Jan 18, 2009 5:09 pm

Oumelkheir a écrit:
Au fait ma petite chérie, je ne t'ai jamais dit que je trouvais ton avatar obscène?
Ma3lich, allez une chanson pour Ghazza....

http://www.michaelheart.com/Song_for_Gaza.html
http://www.michaelheart.com/sfg/downloads/a22685d/dl.php?file=we_will_not_go_down.mp3

Il s'appelle Michael Heart, un nom predestiné....

voila un coup marketing de génie ! un obscure chanteur américain qui nous viens de "L.A" va devenir l'icône de Oumelkheir et compagnie !

moi je dit bravo l'artiste ! king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroienpaix.blog.fr
RyMantys

avatar

Nombre de messages : 655
Age : 38
Localisation : Alger
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: La Palestine meurtrie   Dim Jan 18, 2009 6:32 pm

SanAntonio a écrit:
peut être que je me répète, mais ce genre d'images inutiles et indécentes n'ont pas à être publiées. Le spectacle macabre, il y en a marre!! Sauf votre respect Madame Oum El Kheir.

Je comprend pas pourquoi ceux qui ne veulent pas voir ça continuent tout de même à venir sur ce topic et à laisser des commentaires.

Tous ceux qui disent qu'il faut balayer devant sa porte, qu'il y a des choses à régler en Algérie au lieu de se préoccuper de ce qui se passe à quelques milliers de kilomètres, vous n'avez qu'à pas venir ici. Rien ne vous oblige à endurer ça.

Parcequ'il y en a d'autres qui pensent que quelques milliers de kilomètres, c'est encore trop près. Et que montrer des images d'enfants morts, c'est encore trop peu. Et que le pacifisme a ses limites.

Merci Oum el Kheir de nous faire toucher des yeux la noirceur de l'âme de certains. Et de nous montrer, preuves à l'appui, que ceux dont les parents ont souffert les camps de concentration ont la mémoire courte.

@ Kwizatch: tu trouves que le meurtre "non industrialisé" (tu dirais artisanal?) est moins choquant? que 1000 est plus acceptable que 6 000 000? Je ne te pensais pas capable d'une telle hiérarchisation... ton statut de sioniste de service du forum te monte à la tête on dirait.

Citation :
Rien de comparable avec le conflit israélo-paléstinien.

Oui oui, on connait la chanson. Le pire crime de l'humanité... monstrueux.... insoutenable... inacceptable et surtout... incomparable. Oui oui, eux c'est pas pareil. Les vies humaines se mesurent en kilos et n'ont pas la même valeur.

Bon ben moi j'ai été assez écoeurée pour la journée, et étrangement, pas tant par les images que par les commentaires.

Je ne salue pas tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rymantys.canalblog.com/
Kwitzach

avatar

Nombre de messages : 3498
Age : 41
Localisation : Au sud de nulle part
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: La Palestine meurtrie   Dim Jan 18, 2009 6:59 pm

RyMantys a écrit:
Je comprend pas pourquoi ceux qui ne veulent pas voir ça continuent tout de même à venir sur ce topic et à laisser des commentaires.
Et je ne comprends pas pourquoi le fait que l'on donne notre avis te dérange ?

RyMantys a écrit:
@ Kwizatch: tu trouves que le meurtre "non industrialisé" (tu dirais artisanal?) est moins choquant? que 1000 est plus acceptable que 6 000 000? Je ne te pensais pas capable d'une telle hiérarchisation... ton statut de sioniste de service du forum te monte à la tête on dirait.
Arrête de déformer mes propos a chaque fois je sais que c'est pratique de noyer le poisson mais c'est indigne d'une personne intelligente en plus d'être inélégant. Je n'ai jamais parler de hiérarchisation dans l'horreur mais juste que les deux "cas" sont diamétralement opposés : le nazisme a d'une manière industrielle mené une campagne d'épuration ethnique de l'Europe en exterminant méthodiquement toute présence juive, cette extermination avait pour origine une haine raciale féroce envers les juifs. Israël mène pour sa part une politique de terrorisme d'État qui a pour but d'anéantir toute volonté d'indépendance des palestiniens, ce n'est nullement une tentative d'éradication du peuple palestinien mais une volonté de subjuguation et de domination qui rentre dans le cadre d'une politique coloniale. Si la volonté d'Israël était d'exterminer les palestiniens elle aurait commencé par expulser et massacrer les israéliens arabes.

La est toute la différence je te croyais assez intelligente pour la saisir...

RyMantys a écrit:
Je ne salue pas tout le monde.
On est polie ou on ne l'est pas...


Dernière édition par Kwitzach le Dim Jan 18, 2009 7:14 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le roi en paix

avatar

Nombre de messages : 403
Localisation : au royaume des bons vivants
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: La Palestine meurtrie   Dim Jan 18, 2009 7:05 pm

ca me rappel le débat entre les sioniste et les antisionistes en France !

les sioniste qui eux veulent a tt prix montrer tt le temps les images de la shoah ou faire apprendre a chaque élève le prénom d'un enfant juif mort ....et les antisioniste (taxé d'antisémite par les sioniste) eux , trouve cette méthode grotesque que de montrer a longueur de temps des images d'horreur anos gosses pour le simple faite de sensibiliser ou pour ne pas oublier !

on retrouve méme le discours " pas de compétition mémorielle" que les sionistes sorte a chaque fois lors ce que l'on veux parler des autres massacres dans le monde .

dans notre cas de figure les sioniste c les "pro palestinien de service " sur notre forum (ironi du sort) ..... et les antisioniste ben c le " sioniste de service " tjr sur notre forum.

l'histoire se répète c le même discoure c juste les acteurs qui change .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroienpaix.blog.fr
RyMantys

avatar

Nombre de messages : 655
Age : 38
Localisation : Alger
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: La Palestine meurtrie   Dim Jan 18, 2009 7:34 pm

Kwitzach a écrit:
RyMantys a écrit:
Je comprend pas pourquoi ceux qui ne veulent pas voir ça continuent tout de même à venir sur ce topic et à laisser des commentaires.
Et je ne comprends pas pourquoi le fait que l'on donne notre avis te dérange ?

Ben non, ça ne me dérange nullement. Je dis juste que si y'en a qui supportent pas, je ne vois pas pourquoi ils se font du mal et demandent à Oum el Kheir d'arrêter de montrer les images qu'elle veut sur son topic.

Kwitzach a écrit:
RyMantys a écrit:
@ Kwizatch: tu trouves que le meurtre "non industrialisé" (tu dirais artisanal?) est moins choquant? que 1000 est plus acceptable que 6 000 000? Je ne te pensais pas capable d'une telle hiérarchisation... ton statut de sioniste de service du forum te monte à la tête on dirait.
Arrête de déformer mes propos a chaque fois je sais que c'est pratique de noyer le poisson mais c'est indigne d'une personne intelligente en plus d'être inélégant. Je n'ai jamais parler de hiérarchisation dans l'horreur mais juste que les deux "cas" sont diamétralement opposés : le nazisme a d'une manière industrielle mené une campagne d'épuration ethnique de l'Europe en exterminant méthodiquement toute présence juive, cette extermination avait pour origine une haine raciale féroce envers les juifs. Israël mène pour sa part une politique de terrorisme d'État qui a pour but d'anéantir toute volonté d'indépendance des palestiniens, ce n'est nullement une tentative d'éradication du peuple palestinien mais une volonté de subjuguation et de domination qui rentre dans le cadre d'une politique coloniale. Si la volonté d'Israël était d'exterminer les palestiniens elle aurait commencé par expulser et massacrer les israéliens arabes.

La est toute la différence je te croyais assez intelligente pour la saisir...

Voilà ce que tu écris plus haut:

Citation :
Faut pas pousser non plus ! Le peuple palestinien est un peuple meurtris et qui souffre de brimades et d'injustices depuis trop longtemps tout le monde le sait. Mais de là a comparer l'incomparable il n'y a un pas que les plus jusqu'au boutistes veulent franchir et dans un but inavouable.

L'Allemagne nazi a procéder a l'industrialisation du meurtres de juifs, usant de déportations a grande échelle, de camps de concentrations et d'utilisation de chambres a gaz avec le résultat que l'on sait (6 millions de morts). Rien de comparable avec le conflit israélo-paléstinien.

Que je sache, les images d'Oum el Kheir ne prétendent nullement qu'il y ait des chambres à Gaz à Gaza (quel nom malheureux), ni qu'il y ait de camps de concentration (quand on refuse d'admettre que Gaza est un camp de concentration à grade échelle) ni qu'Israel veut anéantir le peuple palestinien.

Ce que ces images montrent c'est une armée qui s'attaque à un territoire peuplé de civils et tue sans distinction, et qui oppresse un peuple continuellement, et que cela mène à des scènes dont la ressemblance avec celles de la seconde guerre mondiale est troublante. Les méthodes varient d'un modicum, et les idéologie qui les sous-tendent sont légèrement différentes, mais le résultat est le même: des gens meurent, des civils meurent et des enfants meurent. Cette génération de Palestiniens grandira (pour les plus chanceux) avec une douleur qui, elle, est infiniment comparable à celle des Juifs déportés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rymantys.canalblog.com/
RyMantys

avatar

Nombre de messages : 655
Age : 38
Localisation : Alger
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: La Palestine meurtrie   Dim Jan 18, 2009 7:44 pm

le roi en paix a écrit:
ca me rappel le débat entre les sioniste et les antisionistes en France !

les sioniste qui eux veulent a tt prix montrer tt le temps les images de la shoah ou faire apprendre a chaque élève le prénom d'un enfant juif mort ....et les antisioniste (taxé d'antisémite par les sioniste) eux , trouve cette méthode grotesque que de montrer a longueur de temps des images d'horreur anos gosses pour le simple faite de sensibiliser ou pour ne pas oublier !

on retrouve méme le discours " pas de compétition mémorielle" que les sionistes sorte a chaque fois lors ce que l'on veux parler des autres massacres dans le monde .

dans notre cas de figure les sioniste c les "pro palestinien de service " sur notre forum (ironi du sort) ..... et les antisioniste ben c le " sioniste de service " tjr sur notre forum.

l'histoire se répète c le même discoure c juste les acteurs qui change .

Pour faire simple, Roi en paix, les sionistes ne sont pas ceux qui nous montrent des images de la Shoah, mais ceux qui l'accompagnent d'un discours qui dit en gros "ce que l'on nous a fait est pire que tout ce que les autres ont pu souffrir, en conséquence nous sommes autorisés à faire ce que nous voulons, et vous êtes autorisés à vous sentir coupables jusqu'à la fin des temps"

Et les anti-sionistes sont ceux qui refusent de hiérarchiser la douleur des peuples.

Puisque tu prétend faire partie de ceux-là, je ne vois pas pourquoi tu refuses aux "pro-palestiniens" de montrer autant d'images que celles de la Shoah qu'on a ingurgité depuis des décennies, et pourquoi les Palestiniens justement? C'est pas parcequ'ils sont musulmans et arabes que les forumeurs d'ici devraient s'interdire de parler d'eux pour avoir l'air de ne pas faire dans la solidarité ethnico-religieuse.

Et puis tu sais, y'a pas tellement de gosses qui traînent ici.

EDIT: ah oui, et puis j'oubliais... ce qui se passe à Gaza se passe maintenant. En ce moment. A l'instant précis où nous parlons. Je crois que s'il y a une différence qui vaut le coup d'être précisé, c'est bien celle-là.


Dernière édition par RyMantys le Dim Jan 18, 2009 7:52 pm, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rymantys.canalblog.com/
Kwitzach

avatar

Nombre de messages : 3498
Age : 41
Localisation : Au sud de nulle part
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: La Palestine meurtrie   Dim Jan 18, 2009 7:44 pm

@Rymantys : Je persiste et signe ces deux atrocités relèvent de deux volontés complètement différentes.

Tu m'excuseras ou alors je suis complètement idiot mais mettre en parallèle des images de l'holocauste et ce qui se passe a ghaza est fortement tendancieux et relève d'une démarche pas si naïve que ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RyMantys

avatar

Nombre de messages : 655
Age : 38
Localisation : Alger
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: La Palestine meurtrie   Dim Jan 18, 2009 7:58 pm

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rymantys.canalblog.com/
Kwitzach

avatar

Nombre de messages : 3498
Age : 41
Localisation : Au sud de nulle part
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: La Palestine meurtrie   Dim Jan 18, 2009 8:04 pm

Comme je n'aime pas insulter l'avenir en nourrissant la haine et que je préfère être optimiste, une image d'une manifestation pacifiste a Tel Aviv qui a rassemblé plus de 10.000 personnes appelant a l'arrêt de cette agression :


Puisse la sagesse l'emporter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le roi en paix

avatar

Nombre de messages : 403
Localisation : au royaume des bons vivants
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: La Palestine meurtrie   Dim Jan 18, 2009 8:40 pm

RyMantys a écrit:

je ne vois pas pourquoi tu refuses aux "pro-palestiniens" de montrer autant d'images que celles de la Shoah

oula mais je ne refuse a personne de publier les images qui veux ! tu peux méme me mettre n'importe qu 'elle photos je ne vais pas t'interdire! moi j'exprime juste mon désaccord ...yakhi ma3liche ? et je ne prêtant etre d'aucun coté ! ca c tes conclusions,enfin j pas fait encore de déclaration officielle en tt cas !

et comme pour les images de la Shoah, j'en ai marre que l'on me bassine avec, j pas envie que l'on diz la méme choz des images de gaza ! je pense que c t claire dans mon discours ?

RyMantys a écrit:

et pourquoi les Palestiniens justement? C'est pas parcequ'ils sont musulmans et arabes que les forumeurs d'ici devraient s'interdire de parler d'eux pour avoir l'air de ne pas faire dans la solidarité ethnico-religieuse.

perso j aucun lien ethnique ou religieux avec les palestiniens !

RyMantys a écrit:
Et puis tu sais, y'a pas tellement de gosses qui traînent ici.

t allé voir derrière chaque écran de tt les internaute qui viennent sur le site ? Smile

RyMantys a écrit:


EDIT: ah oui, et puis j'oubliais... ce qui se passe à Gaza se passe maintenant. En ce moment. A l'instant précis où nous parlons. Je crois que s'il y a une différence qui vaut le coup d'être précisé, c'est bien celle-là.

pour ca je pense que la palisse n'aurait pas dit mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroienpaix.blog.fr
dechainé

avatar

Nombre de messages : 2062
Localisation : au dela des frontieres
Date d'inscription : 04/06/2008

MessageSujet: Re: La Palestine meurtrie   Dim Jan 18, 2009 9:34 pm

oum el khir, deri fina el khir repars dans ton placard, car tes photos ne disent absolument rien sauf un voyeurisme de bas etage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dechainé

avatar

Nombre de messages : 2062
Localisation : au dela des frontieres
Date d'inscription : 04/06/2008

MessageSujet: Re: La Palestine meurtrie   Dim Jan 18, 2009 9:36 pm

Citation :
Surtout que tu te prétend historienne Omk

historien qui veut l'etre? c'est bien le drame de l'algerie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le roi en paix

avatar

Nombre de messages : 403
Localisation : au royaume des bons vivants
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: La Palestine meurtrie   Dim Jan 18, 2009 10:04 pm

ya La liste de Schindler ce soir sur france 2 Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroienpaix.blog.fr
dechainé

avatar

Nombre de messages : 2062
Localisation : au dela des frontieres
Date d'inscription : 04/06/2008

MessageSujet: Re: La Palestine meurtrie   Dim Jan 18, 2009 10:17 pm

le roi en paix a écrit:
ya La liste de Schindler ce soir sur france 2 Very Happy

pas mal comme film
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oumelkheir

avatar

Nombre de messages : 2299
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: La Palestine meurtrie   Dim Jan 18, 2009 10:23 pm

Repetition nécessaire : les photos ci-dessus et le parrallèle, tel que parfaitement précisé en début et fin du message sont de Norman Finkelstein, universitaire, politologue "juif" américain, il est lui-même fils de survivants du génocide...
C'est sur son site web : http://www.normanfinkelstein.com/article.php?pg=11&ar=2510



Vient de paraître : « Le nettoyage ethnique de la Palestine », d’Ilan Pappé

Même les connaisseurs de l’histoire du Proche-Orient seront étonnés, voire stupéfaits, par l’importance et le nombre de révélations du nouveau livre de l’historien et militant internationaliste Ilan Pappé, "Le nettoyage ethnique de la Palestine "
L’historiographie, tant palestinienne qu’européenne, et depuis une vingtaine d’années israélienne aussi, a certes fini par démonter le mythe de la propagande officielle israélienne, qui affirmait depuis toujours que les 800.000 Palestiniens ayant quitté leur pays en 1948 étaient partis « de leur plein gré », et qu’ils n’avaient qu’à s’en prendre à eux-mêmes.
De nombreux chercheurs, dont Ilan Pappé lui-même, ont ainsi démontré depuis un certain temps que la population palestinienne de ce qui constitue aujourd’hui l’Etat d’Israël a bien été chassée de son pays par l’armée juive.
Cette vérité première, quand elle est publiquement exprimée (ce qui est d’ailleurs de moins en moins souvent le cas : les célébrations en grande pompe du 60ème anniversaire d’Israël, cette année, resteront évidemment muettes sur le crime fondateur), est cependant souvent assortie de considérations hypocrites, tendant à démontrer que l’expulsion de masse des populations civiles palestiniennes fut certes regrettable, mais qu’il s’agissait d’une conséquence inévitable de la guerre, pour tout dire inhérente à tout conflit armé. « La faute à pas de chance, quoi ! »
Ilan Pappé démontre exactement le contraire. Son ouvrage détaille, jour après jour, comment, dès l’annonce du plan de partition de l’ONU, en novembre 1947, les dirigeants du futur Etat juif passèrent à la phase concrète de la réalisation du programme sioniste : créer un Etat exclusivement juif, débarrassé de la plus grande partie des habitants du pays : les hommes, les femmes et les enfants de Palestine.
Pappé rend compte notamment d’une réunion de travail décisive, le 10 mars 1948, où sont arrêtées les dernières modalités du « Plan D » (également appelé « Plan Daleth ») prévoyant l’attaque militaire de tous les villages de Palestine. Y compris les localités qui ont accepté, et l’ont fait savoir aux sionistes, de vivre sous la souveraineté du futur Etat juif ; y compris aussi, des villes, comme Safed, où populations arabes et juives avaient vécu en bonne entente bien avant l’arrivée des sionistes en Palestine, mais qui subiront, comme les autres, le nettoyage ethnique.
A la lumière des nouvelles preuves apportées par Pappé sur le caractère minutieusement programmé de l’expulsion, l’histoire de 1948 n’est donc pas tant celle d’une guerre ayant eu pour conséquence l’expulsion, que celle du nettoyage ethnique, dont la mise en œuvre nécessitait la guerre.
Et si la décision est finalisée en ce 10 mars 1948, c’est bien parce que les responsables sionistes, sous la conduite de David Ben Gourion, sont convaincus que les conditions politiques (le fait que l’ONU leur ait déjà alloué officiellement plus de la moitié de la Palestine) et surtout militaires, leur sont désormais favorables.
Ilan Pappé apporte ensuite de nombreux détails inédits sur la violence exercée par l’armée juive, la future « Tsahal », qu’il s’agisse de l’officielle Haganah ou des bandes supplétives formées par les milices d’extrême-droite Irgoun (également appelé Etzel) et Stern (Lehi).
On y apprend, entre autres, concernant les massacres de villageois, que le plus sanglant ne fut sans doute pas celui, déjà connu (parce que les dirigeants sionistes n’avaient pu le masquer, à l’époque) de Deir Yassin, mais celui intervenu dans le village de Dawaimeh, le 28 octobre 1948 près de Hébron, où 455 habitants furent assassinés, les survivants retrouvant des bébés au crâne fracassé par la crosse des fusils ou des femmes brûlées vives à l’intérieur de leur maison. La plupart des exactions commises dans les 541 villages et les 11 quartiers de villes finalement rasés par l’armée israélienne ne peuvent être qualifiées de bavures, analyse Pappé, car elles participaient d’un plan général visant à éradiquer la présence palestinienne sur le territoire.
L’auteur fait remarquer, de ce point de vue, que les programmes de l’industrie militaire israélienne, naissante à ce moment-là, comportaient des projets d’armes, y compris biologiques, forcément conçues pour être employées contre des populations civiles, et non contre une troupe ennemie. Pappé révèle notamment l’empoisonnement volontaire, avec l’emploi du germe responsable de la typhoïde, de la conduite d’eau desservant les habitants assiégés de la ville d’Acre, en mai 1948 (70 morts, avant que les responsables municipaux de cette ville palestinienne ne découvrent la source de l’épidémie).
Suite aux guerres dans l’ex-Yougoslavie, le nettoyage ethnique est un crime que le droit international définit aujourd’hui comme crime contre l’humanité, constate Pappé.
Néanmoins, on pourrait, on devrait même, si l’on veut donner une chance à la paix en Palestine, « faire jouer une règle d’obsolescence » concernant ces horreurs perpétrées il y a soixante ans, estime-t-il.
« Mais à une condition : que la seule solution politique normalement considérée comme essentielle pour la réconciliation dans les autres cas de ce genre, soit le retour inconditionnel des réfugiés dans leurs foyers ».

http://www.geostrategie.com/534/vient-de-paraitre-%C2%AB-le-nettoyage-ethnique-de-la-palestine-%C2%BB-d%E2%80%99ilan-pappe

http://www.amazon.fr/nettoyage-ethnique-Palestine-Ilan-Papp%C3%A9/dp/2213633967/ref=pd_sim_b_3/280-0919898-8871418

Ilan Pappé est historien israélien, son site web http://ilanpappe.com/
Le livre est disponible en Algérie aux Editions APIC...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://historywillteachusnothing.blogspot.com/
Oumelkheir

avatar

Nombre de messages : 2299
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: La Palestine meurtrie   Dim Jan 18, 2009 10:28 pm

La prison de Gaza, par Ilan Pappe


« Même après les Accords d’Oslo de 1993, Gaza est restée isolée d’Israël, et a été simplement utilisée comme une réservoir de travailleurs à bon marché ; pendant les années 1990, la « paix » a signifié pour Gaza sa transformation progressive en un ghetto. » L’universitaire Ilan Pappe replace les évènements actuels dans leur contexte historique, et rappelle que depuis la première Intifada, la bande de Gaza a peu à peu été transformée en prison isolée du monde, régulièrement visée par des raids de l’armée israélienne qui ont fait trois mille victimes dont plus de 600 enfants depuis l’année 2000.

Par Ilan Pappe, London Review of Books, 14 janvier 2009

En 2004, l’armée israélienne a commencé à construire une ville arabe factice dans le désert du Néguev. Elle a la taille d’une vraie ville, avec des rues (chacune portant un nom), des mosquées, des bâtiments publics et des voitures. Construite pour un coût de 45 millions de dollars, cette ville fantôme est devenue un Gaza factice durant l’hiver 2006, après que le Hezbollah ait combattu Israël au nord, pour que l’armée israélienne puissent se préparer à mener « une meilleure guerre » contre le Hamas au sud.

Quand le Chef d’Etat major israélien Dan Halutz a visité le site après la guerre du Liban, il a déclaré à la presse que les soldats « se préparaient au scénario qui se déroulera dans les quartiers densément peuplés de la Ville de Gaza ». Après une semaine de bombardement de Gaza, Ehud Barak a assisté a une répétition de la guerre terrestre. Les équipes étrangères de télévision l’ont filmé pendant qu’il observait l’armée de terre conquérir la ville factice, prendre d’assaut les maisons vides et tuant sans aucun doute les « terroristes » s’y cachant.

« le problème c’est Gaza, » déclarait au mois de juin 1967 Levy Eshkol, alors premier ministre d’Israël. « J’y ai été en 1956 et ai vu des serpents venimeux marcher dans les rues. Nous devrions refouler certains d’entre eux dans le Sinaï, et espérer que les autres immigreront. » Eshkol discutait du sort des territoires récemment occupés : lui et son cabinet voulaient la Bande de Gaza, mais pas les gens qui y habitent.

Les Israéliens se réfèrent souvent à Gaza comme « Me’arat Nachashim » une fosse de serpents. Avant la première Intifada, lorsque le territoire fournissait à Tel Aviv des salariés qui lavaient leurs plats et nettoyaient leurs rues, les Gazaouis ont été décrits plus humainement. La « lune de miel » s’est terminée pendant la première Intifada, après une série d’incidents dans lesquels quelques uns de ces employés ont poignardé leurs employeurs. La ferveur religieuse que l’on disait avoir inspiré ces attentats isolés a produit une vague de sentiment islamophobe en Israël, qui a mené au premier enfermement de Gaza et la construction d’une barrière électrifiée autour du territoire. Même après les Accords d’Oslo de 1993, Gaza est restée isolée d’Israël, et a été simplement utilisée comme réservoir de travailleurs à bon marché ; pendant les années 1990, la « paix » a signifié pour Gaza sa transformation progressive en un ghetto.

En 2000, Doron Almog, alors chef du Commandement militaire sud, a commencé à surveiller les frontières de Gaza : « Nous avons établi des points d’observation équipés avec la meilleure technologie et nos troupes ont été autorisées à faire feu sur quiconque atteignant la clôture, depuis une distance de six kilomètres, » se vantait-il, suggérant qu’une politique similaire devrait être adoptée pour la Cisjordanie. Durant ces deux dernières années, une centaine de Palestiniens ont été tués par les soldats simplement pour s’être trop approchés des clôtures. De 2000 jusqu’au déclenchement de la guerre actuelle, les forces israéliennes ont tué trois mille Palestiniens (dont 634 enfants) dans Gaza.

Entre 1967 et 2005, la terre et l’eau de Gaza ont été pillés par les colons juifs de Gush Katif au détriment de la population locale. Le prix à payer pou la paix et de la sécurité pour les Palestiniens vivant là était de se résoudre à l’emprisonnement et à la colonisation. Depuis 2000, les Gazaouis ont choisi au contraire de résister, en plus grand nombre et avec plus de force. Ce n’était pas le type de résistance que l’Occident approuve : elle était Islamique et armée. Elle s’est caractérisée par l’emploi de fusées Qassam rustiques, qui ont d’abord été lancées principalement en direction des colons de Katif. Pour l’armée israélienne la présence des colons rendait cependant difficile de réagir avec la brutalité qu’elle utilise contre les cibles purement palestiniennes. Par conséquent les colons ont été retirés, non pas en tant que partie d’un processus de paix unilatéral comme beaucoup l’ont affirmé a l’époque (au point de suggérer d’attribuer le prix Nobel de la paix à Ariel Sharon), mais plutôt pour faciliter toute action militaire ultérieure contre la Bande de Gaza et consolider le contrôle de la Cisjordanie.

Après le désengagement de Gaza, le Hamas a pris le dessus, tout d’abord par des élections démocratiques, puis ensuite lorsqu’a été mise en échec de façon préemptive une tentative de prise du pouvoir du Fatah soutenue par les Américains. Pendant ce temps, les gardes-frontière israéliens ont continué à tuer quiconque s’approchait de trop près, et un blocus économique a été imposé sur Gaza. Le Hamas a réagi en lançant des missiles vers Sderot, donnant a Israël un prétexte pour utiliser son armée de l’air, son artillerie et ses hélicoptères de combat. Israël a prétendu tirer sur « les aires de lancement de missiles », mais dans la pratique cela signifiait n’importe où et partout dans Gaza. Le nombre de blessés a été élevé : pour la seule année 2007 trois cent personnes ont été tuées dans Gaza, dont des dizaines d’enfants.

Israël justifie son action à Gaza comme faisant partie du combat contre le terrorisme, bien qu’il ait lui-même violé tous les lois internationales de la guerre. Les Palestiniens, semble-t-il, ne peuvent avoir leur place dans la Palestine historique à moins qu’ils n’acceptent de vivre privés des droits civiques et humains essentiels. Ils peuvent être soit des citoyens de seconde classe dans l’état d’Israël, soit des détenus dans les méga-prisons de Cisjordanie et de la bande de Gaza. S’ils résistent ils sont susceptibles d’être emprisonnés sans procès, ou tués. Tel est le message d’Israël.

La résistance en Palestine a toujours été basée dans les villages et les villes ; d’où aurait-elle pu venir d’autre ? C’est pourquoi les villes et les villages palestiniens, factices ou réels, ont été décrits depuis la révolte arabe de 1936 comme des « bases ennemies » dans les plans et les missions militaires. N’importe quelles représailles ou actions punitives ne peuvent que cibler des civils, parmi lesquels il peut y avoir une poignée de gens qui sont impliqués dans la résistance active contre Israël. Haifa a été traitée comme une base ennemie en 1948, comme l’a été Jénine en 2002 ; aujourd’hui Beit Hanoun, Rafah et Gaza sont considérés comme tels. Quand vous avez la puissance de feu, et aucune inhibition morale à massacrer des civils, vous obtenez la situation que nous observons aujourd’hui dans Gaza.

Mais ce n’est pas uniquement dans le discours des militaire que les Palestiniens sont déshumanisés. Un processus similaire est en cours dans la société civile juive en Israël, et il explique le soutien massif qui y existe en faveur du carnage de Gaza. Les Palestiniens ont été tellement déshumanisés par les juifs israéliens - que ce soit par les politiques, les soldats ou les citoyens ordinaires - que leur meurtre vient naturellement, tout comme le fait de les expulser en 1948, ou de les emprisonner dans les Territoires Occupés. La réponse occidentale actuelle indique que ses dirigeants politiques ne voient pas la connexion directe entre la déshumanisation sioniste des Palestiniens et les politiques barbares d’Israël dans Gaza. Il existe un grave danger que, à la conclusion de « l’Opération plomb durci », Gaza elle-même ne ressemble à la ville fantôme du Néguev.



Ilan Pappé enseigne à l’Université d’Exeter. Il est l’un des « nouveaux historiens » qui ont réexaminé de façon critique l’histoire d’Israël et du sionisme.

Publication originale London Review of Books, tradution Karim Loubnani pour Contre Info

Source http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2506
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://historywillteachusnothing.blogspot.com/
le roi en paix

avatar

Nombre de messages : 403
Localisation : au royaume des bons vivants
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: La Palestine meurtrie   Dim Jan 18, 2009 11:05 pm

Oumelkheir t comme l'armé du tsahal elle nous bombarde de temps en temps !! Very Happy mais c bon ils sont plus ou moins arrêté les bombardement ze3ma ! ...... vue que obama va devenir présidant mardi ! faut que le monde se tourne verre les USA ! donc hors de kestion de lui voler la vedette !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroienpaix.blog.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Palestine meurtrie   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Palestine meurtrie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 17Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» bonjour a partir de husam en palestine
» La Palestine c-rêve l’écran du 25 au 31 Mars à Nanterre
» Enfant de Palestine
» Israel/Palestine : une vendetta
» La peur de l'autre : Québec, Israël, Palestine, Liban, Iran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: REC :: Réactions à l'actualité-
Sauter vers: