AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Crimes et rimes, Ghaza et Rezaï (par Samia Zennadi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abdallah

avatar

Nombre de messages : 3489
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Crimes et rimes, Ghaza et Rezaï (par Samia Zennadi)   Dim Jan 11, 2009 2:58 am

L'horreur que vit Ghaza et que la technologie numérique me permet de suivre, m'a fait penser à Zaher Rezaï, un afghan de 13 ans, mort le mois dernier à quelques kilomètres de Venise, écrasé par le camion sur lequel il s'était accroché pour entrer en Italie. Du silence de la mort, Zaher Rezaï a pu arracher son droit à la parole. Un carnet retrouvé dans sa poche contenait en quelques pages le résumé de sa courte vie. On apprend qu'il était soudeur en Iran, par les quelques esquisses qu'il a apportées avec des mesures précises ; on apprend également qu'il mettait de l'argent de côté, par une note sur ses économies glanées ; et même si sa calligraphie indique un degré d'instruction très bas, on découvre que ce petit afghan était déjà un grand poète par la douceur des vers qu'il a inscrit. Le 21 décembre 2008 Il manifesto, un journal italien, rapporte dans un témoignage émouvant qu'une manifestation a eu lieu au port de Venise ; le vent était mauvais mais les cerfs-volants ont quand même volé haut dans le ciel en souvenir de Zaher Rezaï. « Dans notre pays, expliquait Ahmed, les cerfs-volants sont un symbole important avant même d'être un jeu pour les enfants ou un passe-temps. Parce qu'ils sont le symbole de la liberté. Ils volent, libres, dans un ciel où il n'y a pas de frontières, de barrières ». Ahmed est afghan, réfugié en Italie. Il était au port de Venise avec d'autres damnés de la terre répondants aux appels des associations et probablement au quatrain de Zaher Rezaï.

Si un jour d'exil la mort décide de reprendre mon corps

Qui s'occupera de ma sépulture, qui pourra coudre mon suaire ?

Que mon cercueil soit déposé sur une hauteur

Pour que le vent rende à ma Patrie mon parfum


L'horreur que vit Ghaza et que la technologie numérique me permet de suivre, m'a fait penser à Zaher Rezaï. Je l'ai imaginé échappant à son destin tragique, quelque part dans le monde, répondant lui aussi à un appel de soutien à la Palestine. Il aurait chanté ses vers pour briser l'élan de cette barbarie meurtrière qui tue l'espoir et les rêves de tous les enfants de la terre. Alors, sur le port de Venise où ailleurs, j'ai imaginé un lancer de cerfs-volants, complémentaire du lancer de chaussures, différent de la minute de silence, il aurait été mondial et les lucanes auraient couvert le ciel. Aucun tir israélien ne pourra plus être possible.

Grisot Francesca dans son papier, « Zaher Rezaï, rêves et espoirs en forme de poésie » aurait remarqué sur le cerf-volant de Zaher Rezaï ses deux vers qu'il a bien noté :

J'ai tant navigué, nuit et jour, sur la barque de ton amour

Qu'à la fin ou à t'aimer j'arriverai ou noyé je mourrai.


Elle les aurait évoqués, non pas pour souligner la détermination du petit afghan à rejoindre l'« Europe des droits de l'homme » mais pour expliquer que son rêve de liberté, auquel il n'avait pas l'intention de renoncer, est le même que celui du petit palestinien.

Les habitants de Ghaza, qui ne profitent pas de la technologie numérique et qui se demandent probablement si la terre est contre eux, recevrons ce message de liberté et ils sauront que le ciel, c'est sûr, est avec eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kkader

avatar

Nombre de messages : 281
Age : 36
Localisation : constantine
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Crimes et rimes, Ghaza et Rezaï (par Samia Zennadi)   Dim Jan 11, 2009 4:09 am

"J'ai tant navigué, nuit et jour, sur la barque de ton amour

Qu'à la fin ou à t'aimer j'arriverai ou noyé je mourrai."


tré belle poésie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Crimes et rimes, Ghaza et Rezaï (par Samia Zennadi)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le jeu des rimes
» Street Crimes
» Les rimes
» disposition des rimes
» Rimes pour premier amour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: REC :: Vu, lu et entendu-
Sauter vers: