AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 no comment !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
kkader

avatar

Nombre de messages : 281
Age : 36
Localisation : constantine
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: no comment !   Mar Fév 10, 2009 2:25 am

waw quel suspens..........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwitzach

avatar

Nombre de messages : 3498
Age : 41
Localisation : Au sud de nulle part
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: no comment !   Mar Fév 10, 2009 11:37 am

Pendant ce temps la Assud le lapin djihadiste s'en est allé au pays des carottes (cuites) Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le roi en paix

avatar

Nombre de messages : 403
Localisation : au royaume des bons vivants
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: no comment !   Mar Fév 10, 2009 1:18 pm

Kwitzach je crois que tu t gouré de topic ! cette video c ds " Vidéo marrantes " ! Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroienpaix.blog.fr
sangi

avatar

Nombre de messages : 1019
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: no comment !   Mar Fév 10, 2009 2:01 pm

paris ouvert pour la nominations aux oscars..... Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parodie

avatar

Nombre de messages : 2481
Age : 53
Localisation : constantine
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: no comment !   Mer Fév 18, 2009 6:18 pm

Kaddafi menace de poursuites un journal de Kampala qui lui prête une relation amoureuse
Kaddafi menace de poursuites un journal de Kampala qui lui prête une relation amoureuseKaddafi menace de poursuites un journal de Kampala qui lui prête une relation amoureuse© APANEWS

Des avocats ougandais agissant au nom du leader libyen, Mouammar Kaddafi, menacent de poursuivre en justice le quotidien populaire de Kampala, Red Pepper, pour « diffamation ».

Par l’intermédiaire de Muema et Company Advocates, le quotidien a été sommé de cesser la publication d’articles pouvant porter atteinte à la réputation du leader libyen et président en exercice de l’Union africaine.

Les avocats basés à Kampala ont également demandé à ce que le journal retire les articles diffamatoires dans les 24 heurs à compter du vendredi où à payer plus d’un milliard de dollars américains en dommage.

Le journal privé avait publié la semaine dernière une série d’articles prétendant que le leader libyen entretenait des relations étroites avec Mme Best Kemigisa, la Reine Mére de l’un des chefs traditionnel de l’Ouganda.

Dans un l’un de ces articles, le tabloïd a allégué que le leader libyen s’est rendu au 12ème sommet de l’Union africaine en compagnie de la Reine Mère à qui il a acheté un jet privé et un Boeing pour faciliter ses déplacements.

Le journal n’a pas encore cédé aux demandes des avocats qui ont indiqué à travers d’autres journaux avoir obtenu une injonction empêchant le tabloïd de publier encore des articles diffamatoires sur leur client.

L’ordonnance d’injonction est signée par un juge de Kampala.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parodie

avatar

Nombre de messages : 2481
Age : 53
Localisation : constantine
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: no comment !   Lun Fév 23, 2009 10:19 am

De la réconciliation au… semi-abolitionnisme
Par :Mustapha Hammouche


Maître Ksentini se félicite de constater que les “hommes de culte” ne soient opposés à l’abolition de la peine de mort que pour ce qui concerne les crimes de sang. Le chargé officiel des droits de l’Homme se contenterait bien de ce mariage de raison entre l’abolitionnisme humaniste et la loi du talion, entre le positivisme juridique et le droit religieux.
Mais quelle mouche l’a piqué d’aller lancer un débat sur l’abolition pour faire profil bas, et inventer la semi-abolition aux premiers froncements de sourcils d’imams qui tiennent au “œil pour œil et dent pour dent” quand il s’agit de droit commun ?
Si nos religieux étaient vraiment adeptes de la loi du talion, ils se seraient élevés contre l’immunité des terroristes décrétée au moyen profane d’un référendum.
Aucun homme de foi établi n’a trouvé à redire au sujet d’un cas d’atteinte à la sainte loi du talion, la charia. À moins qu’il faille considérer que leur exécution se justifiait et qu’effectivement, les terroristes ont fait œuvre pieuse en exécutant deux cent mille Algériens, dont beaucoup de nourrissons. Le sacrifice d’Abraham est là pour constituer l’ultime objection à l’immolation d’enfants. Mais contre les terroristes, son message a cédé : ils ne paieront même pas le prix de leurs infanticides.
Il ne faut surtout pas se lasser de méditer la forfaiture morale dont nous nous sommes rendus coupables, qu’elle fut au nom de la réconciliation ou autre.
Étrange ! Ceux qui se soulèvent, au nom de la religion, contre la commutation de la peine capitale, parce qu’elle est châtiment divin, s’accommodent de l’entière immunité de tueurs en série, au nom de la “rahma” de la société et d’une finalité réconciliatrice ! Cette entorse aux commandements sacrés a été prescrite par référendum !
Les procédures démocratiques sont convoquées pour légitimer l’atteinte à la loi du talion, de sorte que les terroristes islamistes échappent non seulement aux sanctions prévues par le droit en cours, mais aussi à celles dictées par la charia.
Bien sûr que l’abolition ne peut pas être, dans l’Algérie d’aujourd’hui, un thème de débat. Au demeurant, de débat, il ne peut y en avoir dans un pays converti à la culture de l’anathème et de la vindicte. L’alliance du dispositif coercitif et de la terreur intégriste, illustrée par les récents procès en apostasie et par des verdicts inquisitoires sans rapport avec la loi, a soumis le droit positif à la pression de l’ambiance inquisitoire. Tout ce qui peut aider à mater la société est le bienvenu.
Dans un tel système de connivence entre le format républicain et le substrat islamiste de l’État, il est dérisoire d’invoquer quelque progrès judiciaire au nom d’une valeur humaine. Nous faisons partie d’un mouvement idéologique avant de faire partie de l’humanité : nous avons quitté le vaisseau du progrès humain pour embarquer dans celui de la régression fondamentaliste.
Le président de la CNDPPH le sait certainement et, pour nous faire oublier le choix historiquement suicidaire, il s’adonne, lui comme d’autres, de temps en temps à cette gymnastique qui consiste à faire croire qu’on peut servir les droits de l’Homme dans un pays où la mosquée fait la campagne électorale.

M. H

http://www.liberte-algerie.com/edit.php?id=109570
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: no comment !   

Revenir en haut Aller en bas
 
no comment !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» comment decouper des cercles sans crafty?
» Comment se tenir correctement sur pointes ?
» comment ecrire?
» comment faire du glacage avec du sirop
» Comment réparer une antenne sur un pylone de 540m

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: REC :: Réactions à l'actualité-
Sauter vers: