AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Transparency international classe l’Algérie à la 92e place

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kamel Eddine

avatar

Nombre de messages : 2919
Localisation : N36* 29.69' E2* 47.57'
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Transparency international classe l’Algérie à la 92e place   Mer Sep 24, 2008 10:08 pm

Salut Saha ftourkoum : j'ai lu les deux articles sur le rapport de Transparency International, un concernant l'Algérie et l'autre la France, ce qui fait rire les deux articles sont alarmants, mais qui doit tirer la sonnette d'alarme??

Article DZ
Citation :
Transparency international classe l’Algérie à la 92e place sur 180 pays : Quand la corruption devient une fatalité…

Le Qatar avec un indice de 6,5 et une place de 28e au rang mondial, arrive en tête du classement destiné aux pays arabes suivi des Emirats arabes unis, du Sultanat d’Oman et du Bahrain. Des pays dont les efforts de lutte contre la corruption, souligne l’ONG internationale, ont bien porté leurs fruits.


Fondé sur différents sondages et enquêtes dirigés par des organismes indépendants, l’Indice de Perception de la Corruption (IPC) évalue le niveau de corruption touchant les administrations et la classe politique sur une échelle de 0 à 10, la note dix étant le plus faible degré de corruption. Six années durant, l’Algérie n’a pas réussi à se départir d’un classement médiocre avec un indice de 3 et une 99e place en 2007, un indice de 3,1 et une 84e place en 2006, un indice de 2,8 et une 97e place en 2005, et une note de 2,7 sur 10 et une 97e place en 2004.

« La situation siociopolitique et économique catastrophique qui prévaut en Algérie depuis plusieurs années déjà n’a cessé de favoriser les conditions de l’explosion de la corruption à tous les niveaux », indique la section algérienne de Transprency International qui estime que « le retour en force d’un Etat policier, autoritaire, répressif et liberticide, est un des principaux indicateurs de ce maintien de l’Algérie parmi les pays cancres de la corruption au sein de la communauté internationale ». Le rapport de TI intervient à l’heure où même le chef du gouvernement a reconnu la situation de déliquescence touchant les administrations et institutions publiques au point d’émettre une circulaire le 13 juillet dernier instruisant les services de contrôle et de coercition d’être implacables dans les affaires liées aux malversations financières et à l’atteinte aux deniers de l’Etat. La section Algérie de TI doute toutefois de l’existence d’une réelle volonté politique de lutte contre la corruption.

« Le gré à gré fait le lit de la corruption »

« Les discours officiels et autres déclarations où le chef de l’Exécutif et son ministre de la Justice évoquaient leur intention de lutter contre la corruption, tout cela était de la poudre aux yeux destinée aux partenaires internationaux, et qui a surtout servi au plan interne à régler des comptes pour des luttes de pouvoir », précise le même document. En guise d’argumentaire, l’Association algérienne de lutte contre la corruption évoque le blocage qui a touché la création de l’agence gouvernementale contre la corruption malgré la publication de son décret de création il y a 22 mois. Autre preuve de laxisme dans la lutte contre la corruption, ajoute la même association, l’éclatement et la dispersion du processus de déclaration du patrimoine qui ne peut être appliqué sans mesure de suivi et de contrôle.

Outre ces exemples, l’Algérie continue de s’opposer au sein des Nations unies à la mise en place de mécanismes internationaux d’évaluation de l’application de la Convention des Nations unies contre la corruption. « L’énorme manne pétrolière entre les mains du pouvoir, dans pareil contexte, ne contribue qu’à entretenir cette corruption… la réglementation sur les marchés publics étant systématiquement détournée et le gré à gré, encouragé par le pouvoir central, étant devenu la règle dans nombre de ministères et au niveau des exécutifs de wilayas », note encore la lettre de TI- Algérie qui qualifie le décret présidentiel du 23 juillet dernier portant réglementation des marchés publics de « scandaleux » et vise « à libéraliser davantage le code des marchés… la commande publique, tant au niveau central qu’à l’échelle locale, ne sera presque plus régie par des règles à l’avenir, le gré à gré devenant la pratique dominante, au lieu d’être l’exception, ce qui va encore ouvrir plus largement le lit de la corruption à tous les niveaux ».

Pas de lutte contre la corruption sans contrôle parlementaire

L’évaluation de l’année 2008 de l’IPC fait ressortir qu’« aussi bien dans les pays riches que dans les pays pauvres, la lutte contre la corruption exige le bon fonctionnement des institutions publiques et de la société civile. Les pays pauvres sont minés par des systèmes judiciaires corrompus et l’inefficacité du contrôle parlementaire ». La présidente de TI, Huguette Labelle, explique que juguler la corruption « exige un contrôle étroit exercé par le Parlement, l’application effective des lois, l’existence de médias indépendants et d’une société civile dynamique ». Les pays riches sont aussi mis à l’index par ce même rapport où des entreprises européennes sont accusées de pratiquer la corruption à l’étranger. « La grande corruption dans les transactions commerciales internationales prend des proportions de plus en plus inquiétantes. Ce n’est pas un hasard si les relations économiques et commerciales de l’Algérie avec les 10 pays en tête de ce classement, à savoir le Danemark, la Suède, la Nouvelle-Zélande, le Singapour, la Finlande, la Suisse, l’Islande, les Pays Bas, l’Australie et le Canada, ne représentent même pas 1% de ses importations », indique la lettre de la section Algérie de TI.

Comparatif par année

- 99e place en 2007 avec une note de 3 sur 10
- 84e place en 2006 avec une note de 3,1 sur 10
- 97e place en 2005 avec une note de 2,8 sur 10

Article Fr:
Citation :
Depuis 1995, l'ONG Transparency International publie chaque année un "indice de perception de la corruption" (CPD) classant 180 pays en fonction des analyses d'un groupe international d'hommes d'affaires, d'experts et d'universitaires.


Le cru 2008 n'a rien d'exceptionnel et place en tête du classement la Somalie, l'Irak, la Birmanie et Haïti, pays rongés par la pauvreté.

A l'inverse ce sont des pays riches, le Danemark, la Suède et la Nouvelle-Zélande, avec chacun un indice de 9,3 points, suivis de Singapour, avec 9,2 qui sont les pays les plus "propres". La meilleure note étant le 10 bien sûr.


Les surprises viennent plus de la France par exemple qui doit se contenter d'une 23 place ex aequo avec le Chili et l'Uruguay et seulement un indice de 6,9.
L'Espagne est encore en dessous avec 6,5 d'indice, l'Italie étant le premier pays de l'Europe communautaire à avoir moins de la moyenne avec un indice de 4,8.


Les nouveaux arrivants de l'Est ne se classent pas très bien non plus, leur démocratie étant pour beaucoup encore très jeune et certains vestiges du passé tenaces... La Bulgarie et sa 72e place avec un indice de 3,6 en est la preuve flagrante.


Si la pauvreté et les dictatures renforcent indéniablement la corruption, les pays développés mal classés se font réprimander par l'ONG qui, dans son rapport, attire l'attention sur le déclin de certain pays européens. Transparency International les invite à faire davantage d'efforts pour éviter que leurs entreprises ne cherchent à corrompre les responsables de pays étrangers, ou ferment les yeux sur la provenance de fonds suspects déposés dans leurs établissements financiers.

>> Voir le rapport complet sur le site de Transparency International


par Christophe Hamieau
[img][/img]
Classements par pays :
http://www.transparency.org/news_room/in_focus/2008/cpi2008/cpi_2008_table
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwitzach

avatar

Nombre de messages : 3498
Age : 41
Localisation : Au sud de nulle part
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Transparency international classe l’Algérie à la 92e place   Ven Sep 26, 2008 11:19 pm

On pourrait remarquer que la démocratie et l'état de droit c'est pas mal, quand même ! Et et que ça limite sacrément la corruption ! Surtout quand tu vois que les pays les plus touché par ce fléau sont les monarchies, théocraties et autres dictatures...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kamel Eddine

avatar

Nombre de messages : 2919
Localisation : N36* 29.69' E2* 47.57'
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: Transparency international classe l’Algérie à la 92e place   Sam Sep 27, 2008 9:57 pm

Un autre constat aussi amer s'impose: le monde va mal, les affaires ne marchent plus, et l'actuelle crise financière témoigne de défaillance du système bancaire et monétaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forzi

avatar

Nombre de messages : 2588
Localisation : La ville d'art et d'histoire
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Transparency international classe l’Algérie à la 92e place   Dim Sep 28, 2008 12:07 am

kamel Eddine a écrit:
...Et l'actuelle crise financière témoigne de défaillance du système bancaire et monétaire.

Vraiment ?? ça m'a donné envie de m'informer et heureusement que j'ai fait attention au defilant proposé par la chaine économique !

lol! Regardez bien , c'est edifiant !! lol!


fermacha fermacha fermacha fermacha fermacha fermacha fermacha fermacha fermacha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwitzach

avatar

Nombre de messages : 3498
Age : 41
Localisation : Au sud de nulle part
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Transparency international classe l’Algérie à la 92e place   Dim Sep 28, 2008 12:54 am

kamel Eddine a écrit:
Un autre constat aussi amer s'impose: le monde va mal, les affaires ne marchent plus, et l'actuelle crise financière témoigne de défaillance du système bancaire et monétaire.
Le monde va mal ? Je ne trouve pas qu'il va si mal que ça, certes il existe encore des conflits éparses un peu partout mais globalement (je dis bien globalement) la paix règne et la diplomatie bon gré mal gré joue son rôle.

Concernant la crise financière (l'économie et l'industrie Us restent compétitifs et très dynamique) au USA, elle ne concerne finalement que ce pays si tu regarde la bonne santé d'autres régions du monde : Japon, Chine, Russie, Asie du sud est, et dans une moindre mesure l'Europe.

Cette crise selon les spécialistes est conjoncturelle et sera dépassé dans quelque temps, il reste qu'elle montre clairement les limites de la finance spéculative (véritable plaie du libéralisme) et qu'il serait grand temps que les gouvernement prennent les mesures nécessaire pou la limiter et rénover leur politique libérale...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naylisse

avatar

Nombre de messages : 286
Localisation : entre le paradis et l'enfer
Date d'inscription : 13/10/2008

MessageSujet: Re: Transparency international classe l’Algérie à la 92e place   Sam Oct 18, 2008 6:59 pm

helas kwikwi,la crise financiere a pris une tournure dramatique pas seulement aux USA mais dans le monde antier affraid affraid affraid
les bourses s'effondrent,les plus grandes banques deposent le bilan,faute de liquidité,les politiciens paniquent et tous ou presque disent que c'est la crise economique la plus desartreuse depuis le krash de 1929
de new york a pekin,sans oublier les pays du golf, tous sont sur le vif pr essayer de sauver se qui rest de leur economies,des milliars de dollars et d'euros sont pompés pr remettre de la liquidité et couvrir les retraits massifs des investisseurs qui n'ont plus confiance dans le systeme
ou en est l'algerie dans tous ca? confused d'aprés essouloutate al 3oulya li dawla,on a rien a craindre et cette crise ne nous atteindra pas,pas sur,99%de nos revenues viennent du petrole dont le baril s"est effondré a 66 dollars apres avoir atteins le pic de150 dollars le baril en juillet,a cause de cette méme crise ,sans compter le ralentissement de la croissance en europe,principale source de nouriture pr nous,
alors souloutatouna al 3aziza arretez de vous foutre de nos gueules Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naylisse

avatar

Nombre de messages : 286
Localisation : entre le paradis et l'enfer
Date d'inscription : 13/10/2008

MessageSujet: Re: Transparency international classe l’Algérie à la 92e place   Sam Oct 18, 2008 7:20 pm

concernant transparency international,machiavel a dit:
"si les actions humaines sont soumisent en meme temps a la volonté et a la fortune,pour qu'elle aboutissent a un resultat détérminé,il faut que l'homme le veuille a chaque instant de ses forces. qu'il deséspere,qu'in se laisse aller a la passivité,et la fortune reste maitresse du terrain; les affaires du monde vont alors inneluctablement a la corruption et la ruine.
il pense aussi qu'un etat corrompu est difficile,peut etre impossible,a réformer
ce qui est ironique dans tte cette histoire,c'est que les pays musulmans sont les plus nombreux sur la liste des corrompu,alors que les fondements de l'islame banissent definitivement la corruption Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kamel Eddine

avatar

Nombre de messages : 2919
Localisation : N36* 29.69' E2* 47.57'
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: Transparency international classe l’Algérie à la 92e place   Sam Oct 18, 2008 7:31 pm

Le plus dur dans tout ça c'est avec l'argent pompé, on a pas réussi à rétablir la confiance dans les transactions commerciales, et pour rétablir la confiance les milliards de dollars ne suffisent pas.
Concernant l'Algérie,
je me souviens avoir lu un article stipulant que l'Algérie devra tirer la sonnette d'alarme que le baril du pétrole atteindra 37$, à méditer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kamel Eddine

avatar

Nombre de messages : 2919
Localisation : N36* 29.69' E2* 47.57'
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: Transparency international classe l’Algérie à la 92e place   Sam Oct 18, 2008 7:36 pm

Citation :
ce qui est ironique dans tte cette histoire,c'est que les pays musulmans sont les plus nombreux sur la liste des corrompu,alors que les fondements de l'islame banissent definitivement la corruption Suspect
bein ils nous font croire qu'ils respectent les préceptes de l'Islam mais en vérité non, c'est pour cela que toute est permis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naylisse

avatar

Nombre de messages : 286
Localisation : entre le paradis et l'enfer
Date d'inscription : 13/10/2008

MessageSujet: Re: Transparency international classe l’Algérie à la 92e place   Sam Oct 18, 2008 8:01 pm

[quote]bein ils nous font croire qu'ils respectent les préceptes de l'Islam mais en vérité non, c'est pour cela que toute est permis
alors kils aretent de nous bassiner avec les histoires de mickey scratch scratch scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwitzach

avatar

Nombre de messages : 3498
Age : 41
Localisation : Au sud de nulle part
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Transparency international classe l’Algérie à la 92e place   Sam Oct 18, 2008 8:24 pm

kamel Eddine a écrit:
Le plus dur dans tout ça c'est avec l'argent pompé, on a pas réussi à rétablir la confiance dans les transactions commerciales, et pour rétablir la confiance les milliards de dollars ne suffisent pas...
C'est vrai, il faut du temps aussi et ne pas céder a la panique ! Pendant ce temps l'économie "réelle" fonctionne toujours et c'est l'essentiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Transparency international classe l’Algérie à la 92e place   

Revenir en haut Aller en bas
 
Transparency international classe l’Algérie à la 92e place
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SOUS MARINS D'ATTAQUE CLASSE KILO
» Projet 636 Kilo Algérien
» FREGATES MULTIROLES CLASSE FRIDJOF NANSEN
» LANDING PLATFORM HELICOPTER (LPH) CLASSE IWO JIMA
» Centre de tri national et international -Birtouta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: REC :: Réactions à l'actualité-
Sauter vers: