AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ORAN a tremblée

Aller en bas 
AuteurMessage
Amine22

avatar

Nombre de messages : 558
Age : 26
Localisation : Sidi Bel Abbes
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: ORAN a tremblée   Sam Juin 07, 2008 12:12 am

Ce soir à quelques minutes de 21 heures , un trembleblement de terre d'une magnitude de 5,5 sur l'échelle de Richter, Il a été enregistré à 30 km au sud-ouest d'Oran...
Aucun détail n'est disponible pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
widedangel

avatar

Nombre de messages : 1827
Age : 38
Localisation : devant mon PC
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: ORAN a tremblée   Sam Juin 07, 2008 12:25 am

J´espère qu´il n y a pas de dégâts et que personne n´est blessé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=Xsp3_a-PMTw
widedangel

avatar

Nombre de messages : 1827
Age : 38
Localisation : devant mon PC
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: ORAN a tremblée   Sam Juin 07, 2008 12:28 am

J´ai trouvé cet article sur la page web du journal El Watan.

Séisme à Oran



Un
séisme de magnitude 5,5 sur l’échelle de Richter a été enregistré hier,
à 21h02, dans la wilaya d’Oran. L’épicentre de cette secousse
tellurique a été localisé à 30 km au sud-ouest d’Oran, selon le Centre
de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG). La
secousse a été ressentie dans plusieurs wilayas de l’ouest du pays. Nos
correspondants sur place ont indiqué que de nombreuses familles ont
quitté leurs domiciles par crainte de répliques. A l’heure où nous
mettons sous presse nous ignorons si ce tremblement de terre a fait des
victimes ou des dégâts matériels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=Xsp3_a-PMTw
batoul

avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: ORAN a tremblée   Sam Juin 07, 2008 12:52 am

c bizzare moi j'ai d'autre infos Magnitude mb 5.6
Region NORTHERN ALGERIA

Date time 2008-06-06 at 20:02:55.5 UTC
Location 35.92 N ; 0.65 W
Depth 2 km
Distances 25 km NW Wahran (pop 645,984 ; local time 21:02 2008-06-06)
21 km N Mars-al-kabir (pop 20,178 ; local time 21:02 2008-06-06)


source :http://www.emsc-csem.org/index.php?page=home

ya eu 2 autres secousses a 21h20 et 21h25 de magnitudes 3.3 et 3.6 mais toujours au nord d'oran , en pleine mer !

enfin nord ou sud d'oran la "khalaa a ete la meme ! mes enfants tremblaient de la tete aux pieds .


Dernière édition par batoul le Sam Juin 07, 2008 1:13 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pititchi

avatar

Nombre de messages : 1321
Age : 35
Localisation : face a mon pc a qasantina
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: ORAN a tremblée   Sam Juin 07, 2008 1:01 am

3la slamtek baoul et j'éspére qu'il y pas eu de dégât.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
batoul

avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: ORAN a tremblée   Sam Juin 07, 2008 1:12 am

merci pititchi !
non pas de degats mais GROSSE frayeur , surtout que dans certains quartiers ya eu coupure de courant ! bien sur tout le monde est sorti , et jusqu'a present le reseau telephonique est saturé , impossible de joindre ses proches , sauf par le net .
on n'a pas senti les repliques .


j'ai une pensée à ceux qui passent le bac , la zenzla ne va pas les aider à dormir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amine22

avatar

Nombre de messages : 558
Age : 26
Localisation : Sidi Bel Abbes
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: ORAN a tremblée   Sam Juin 07, 2008 2:15 am

Selon un Flash spécial de l'ENTV l'épicentre se trouvait au nord d'oran (dans la mer)
à cet instant il y a 11 blésses non grave (selon le wali) dont un qui s'est jeter de son balcon du 2eme étage par peur; et il a aussi quelque dégats dans des batiments du quartier SIDI HOUARI ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oumelkheir

avatar

Nombre de messages : 2299
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: ORAN a tremblée   Sam Juin 07, 2008 11:02 am

La bass 3likoum inchallah ya nass Wahran Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://historywillteachusnothing.blogspot.com/
Oumelkheir

avatar

Nombre de messages : 2299
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: ORAN a tremblée   Jeu Juin 12, 2008 1:44 pm

Article très intéressant study

La Science fissurée
par Jamal Mimouni *

Encore une fois, avons-nous eu à subir les explications sidérantes d’un Bonatiro sur la secousse tellurique du vendredi 6 juin dans la région d’Oran, comme lors de chaque catastrophe naturelle dans le passé.

Ainsi, Le Quotidien d’Oran a « gratifié » ses lecteurs en première page de son édition du Dimanche 8 juin d’un article sur le phénomène et dont l’exégèse, présentée par M. Bonatiro, relève de la plus pure affabulation du point de vue scientifique.

Bonatiro et ses théories personnelles

Il se trouve que ses explications mises en avant pour « expliquer » le séisme sont ses explications basées sur ses propres théories et non celles communément admises par la communauté scientifique. Le problème est que ses théories n’ont été publiées dans aucun journal scientifique et donc n’ont pas été validées. Nous voudrions rappeler au lecteur le fait suivant : la validation d’une théorie scientifique est un long processus qui passe par la publication de résultats dans des revues spécialisées avec comité de lecture, suivi de larges débats entre spécialistes (peer’s review) jusqu’à l’obtention d’un consensus qui constituera, selon la terminologie kuhnienne, la science normale. Il n’y a pas de raccourci à ce long et laborieux processus, et le nombre de coupures de journaux sur une théorie donnée, même si en nombre astronomique, ne compte strictement à rien pour l’obtention d’une telle reconnaissance! Il aurait été de la plus grande importance pour le bénéfice du lecteur que le caractère personnel des explications soit mis en exergue et que, pourquoi pas, d’autres avis plus conventionnels soient faits mention.

Bonatiro et l’épreuve de physique du bac 2008

Revenons, en quoi ce qui est présenté comme « faits » sont problématiques. Laissons de côté le rôle salvifique du « Murdjadjo » quant à l’ampleur du séisme mis en avant par Bonatiro que je laisserais aux spécialistes en séismologie le soin de commenter dessus si nécessaire, et concentrons-nous sur ses explications ayant trait à l’astronomie. Ainsi parle-t-il de « configuration astrale » particulière et de « conjonction entre le Soleil et les planètes Mercure et Vénus » qui auraient affecté la Terre et « contribué à la libération de l’énergie tellurique accumulée au niveau de la zone d’Oran ». Il parle de plus de la lunaison du 3 juin qui, selon lui, comme les lunaisons, est « propice aux activités sismiques ». Or, de telles considérations à fort relent astrologique sont en porte-à-faux avec les lois de la physique et en particulier les lois de Newton de la gravitation universelle, et un pied de nez à nos postulants bacheliers qui affrontent l’épreuve bien réelle de physique au bac ces jours-ci. En effet, un calcul élémentaire à leur portée démontre que l’influence de Mercure et de Vénus sur la croûte terrestre est parfaitement négligeable par rapport à nombre d’autres influences. De plus, les lunaisons et autres phases sont des phénomènes d’ombre et n’ont aucune influence physique (à part l’effet bien connu des marées qui est quotidien, touche les régions côtières à façade océanique notamment, et est maximal lors des alignements Lune-Soleil), sauf si M. Bonatiro invoque l’action de forces à distance autres que celle de la gravitation et inconnues des physiciens. D’ailleurs, ces nouvelles lunes se succèdent à raison de 12 par an, et si elles sont invoquées pour ce mois de juin, pourquoi pas pour les autres mois ? Il est clair que ces considérations relèvent du délire astrologique le plus pur et n’ont rien à voir avec la physique newtonienne et la science telle que l’on la pratique dans les Universités à travers le Monde. La science astrale d’un Bonatiro serait, d’ailleurs, la manière royale pour nos candidats pour se faire recaler au bac.

Bonatiro et les prédictions tous azimuts

M. Bonatiro est sollicité lors de chaque catastrophe naturelle, et il se prête si bien à ce jeu qu’il est devenu, pour l’Algérien moyen, le « prédicteur » universel. Aussi, attend-on son avis pour connaître le début du mois du Ramadhan, le prochain séisme, la pluie et le beau temps. Ses prédictions incorrectes sur les croissants lunaires, ayant déjà été largement reportées dans les média2, contentons-nous de celles sismiques. Disons d’emblée qu’il faut une sacrée dose de culot pour parler comme il le fait dans son article « de retour d’activité sismique en 2008 » quand tous les spécialistes mondiaux considèrent, à l’heure actuelle, que toutes les corrélations causales proposées sont trop faibles pour être conclusives. En d’autres termes, nous ne savons toujours pas aujourd’hui prédire l’activité sismique à court terme. Puis, lier comme il le fait ces événements géophysiques avec l’activité solaire et son cycle de 11 ans ou les conjonctions lunaires dépassent les bornes du raisonnable tout en marchant sur les plates-formes de l’astrologie. Le fait est que la Terre tremble constamment à travers le Monde sans se soucier de la phase de la Lune ni du jour de l’année. On pourra consulter, avec profit, un des sites se séismologie pour s’assurer de ce fait. Il est clair que ces « prédictions », non confortées par les faits, relève de la plus pure mystification.

Bonatiro le spécialiste en tout...

Un autre point de contention avec la science très spéciale de Bonatiro à fortes implications psychologiques est cette propension à se positionner comme un spécialiste en tout, surtout lorsqu’il s’agit de catastrophes naturelles. Ainsi, celui qui est présenté comme un astrophysicien imminent, se projette-t-il sur la scène médiatique depuis le séisme d’El-Asnam jusqu’à celui de Boumerdès et maintenant d’Oran, les vagues de froid et de chaleur, les inondations, la vague marine de Sidi Bel-Abbès de l’été dernier. Bref, nous avons affaire à un géophysicien, un séismologue, un météorologue, un expert en courant marin puis, plus récemment, un expert en génie civil et béton armé, spécialiste en architecture du parasismique, sans compter qu’il se présente comme spécialiste des techniques spatiales, et astronome, notamment son expertise sur les croissants lunaires. Notons que malgré son titre dont il est affublé, n’a-t-il jamais commenté semble-t-il un quelconque évènement astrophysique (La récente découverte de la plus brillante Supernova dans notre Univers, les GRB et leur explication, les exoplanètes...).

Bonatiro l’inventeur...

Malgré toutes ses expertises, M. Bonatiro n’a, semble t-il, comme seule reconnaissance internationale que celle d’avoir obtenu des médailles d’inventeur (Le qualificatif est de lui). Maigre consolation pour celui qui est présenté par nos médias comme l’enfant prodige de la science algérienne. Or, ces inventions primées à des foires d’inventeurs, notamment en Grande Bretagne pour Bonatiro, ne sont souvent que des attrape-nigauds où se côtoient le burlesque avec le cocasse : un ventilateur de chapeau marchant à l’énergie solaire, un balai pliant qui tient dans la poche... Encore faut-il manier Google avec une dextérité particulière pour trouver les sites où il est fait mention de ses « inventions » ! Que celui qui doute de cela, s’y essaye. Et puis décodons un peu les choses; le terme d’inventeur, même s’il procède d’une lignée illustre avec les Edison, Bell, est devenu au fil des années bien péjoratif. Ces foires aux inventions, sauf pour celles organisées pour les plus jeunes du type « Young Inventors Fair », sont devenues trop souvent des rassemblements pour flatter l’ego de doux dingues en mal de reconnaissance, et où il faut payer le prix fort pour avoir sa place à ces amuse-galeries modernes ou toutes les soumissions sont acceptées...

Bonatiro ou l’éclipse ...
de la communauté scientifique nationale


Non, la science algérienne, Dieu merci, n’est pas représentée par Bonatiro, même si certains de nos médias semblent vouloir en faire « Mr Science ». Le fait d’avoir M. Bonatiro comme seule et unique référence pour tout ce spectre de disciplines scientifiques, allant du Cosmos au tréfond de la Terre en passant par la résistance des matériaux, n’est-il pas en soi un terrible acte d’accusation à la face de la communauté scientifique nationale ? Pourtant, combien compte-t-elle, malgré certaines zones d’ombre, de scientifiques excellents et de groupes de recherche ayant achevé une notoriété mondiale ? A la décharge de nos médias, le fait que la communauté scientifique est trop souvent peu communicative et peu impliquée dans les débats de société, et qu’il s’agit souvent pour les journalistes de les traquer, puis ensuite de pouvoir distinguer l’ivraie du bon grain, enfin d’en extraire l’information rendue intelligible pour le lecteur moyen.

Que l’on ne se méprenne pas sur nos propos, M. Bonatiro a le droit d’avoir ses propres théories et même de les diffuser alors même qu’elles n’ont pas été validées par la communauté scientifique; il se doit, cependant, d’avoir l’honnêteté intellectuelle de les présenter comme ses propres théories. Les médias ont le devoir de rappeler cette distinction entre théories personnelles et théories faisant l’objet d’un consensus, et surtout de ne pas se substituer aux institutions scientifiques pour les « imposer » au public alors même que le processus de validation n’a pas eu lieu.

La question, pourquoi les explications conventionnelles n’ont-elles que peu droit de cité est un problème plus profond lié, à mon avis, au manque de professionnalisme de nos médias quand il s’agit d’actualités scientifiques et ultimement au manque de culture scientifique de notre société.


* Professeur au département de physique
à l’Université Mentouri de Constantine.

Directeur de l’Ecole Doctorale d’Astrophysique

Président de l’Association Sirius d’Astronomie
Vice-président de l’Union Arabe des Sciences de l’Espace et de l’Astronomie

Voir par exemple le site du U.S. Geological Survey : http://earthquake.usgs.gov/
Voir notre article: « Quelle Langue pour la Diffusion de la Culture Scientifique en Algérie ? » J. Mimouni, Le Quotidien d’Oran, 4 Décembre 2001.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://historywillteachusnothing.blogspot.com/
djamal



Nombre de messages : 264
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: ORAN a tremblée   Jeu Juin 12, 2008 2:38 pm

Le compte rendu ne mentionne pas l'effet de la lune sur les marées donc pourquoi pas sur les plaques tectoniques du trefond.
En plus même le fameux physicien anglais Stephen Hawkings avait reconnu que toute sa théorie sur le Big Bang et les black holes s'était avérée fausse. Et qu'il fallait refaire tous les calculs.
Alors pourquoi démentir seulement MR Bonatiro.Et pour lui personne n'a raison sauf lui. Il accuse la presse aussi pour faute de professionnalisme alors qu'elle lui offre une chance d'offrir son point de vue. Et les journalistes se sont pas des hommes de science pour juger les propos d'un scientifique quelconque et c'est le future qui décidera sur la véracité des prédictions de Mr Bonatiro.
c'est aussi reconnu dans l'histoire qu'il y a eu toujours des conflits entre hommes de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oumelkheir

avatar

Nombre de messages : 2299
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: ORAN a tremblée   Ven Juin 13, 2008 1:07 pm

Conflits entre "Hommes de Science" tu l'as bien dit Djamal Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://historywillteachusnothing.blogspot.com/
mouh

avatar

Nombre de messages : 571
Localisation : Ici voyons !
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: ORAN a tremblée   Ven Juin 13, 2008 3:20 pm

....En plus même le fameux physicien anglais Stephen Hawkings avait reconnu que toute sa théorie sur le Big Bang et les black holes s'était avérée fausse. Et qu'il fallait refaire tous les calculs....
bounce Etant moi même ,un adepte , un admirateur et un disciple de ce GRAND homme (Stephen Hawking), je suis vraiment etonné qu'il puisse remettre en cause cette theorie qu'il defend depuis trés longtemps. Y 'aurait des references bibliographiques de cette information
Merci
Je possede quelques informations tres recentes , dans lesquelles Hawking confirme la presence des trous noirs mais rediscute un concept qu'il juge FAUX sur le devenir des particules elementaires absorbées par ces trous noirs
En effet , dans la theorie de depart , Hawking a demontré que le trous noirs absorbant la matiere la conservait !! en emettant un rayonnement infra rouge dont le bilan energetique ne suffisait pas à expliquer le deficit. Actuellement il se conforme -mathematiquement parlant- à la theorie de la mecanique quantique et reconnait que les particules absorbées devaient certainement avoir un destin autre que celui proposé par sa premiere theorie. Mais il ne remet à aucun moment sa theorie sur les trous noirs
D'ailleurs je vous joins en Anglais l'article original :
"Hawking's recent solution

Hawking has announced that he had solved the problem. The main ideas of his solutions are the following ones:

The scattering S-matrix is the main "nice" observable that should be calculated in a theory of quantum gravity. (I fully agree.)
The scattering does not prevent a black hole from being formed, but such a black hole is just like any other intermediate state or resonance. (I fully agree.)
The thermal nature of the resulting radiation is a consequence of an approximation (that becomes accurate for large black holes) but there is no qualitative difference between black hole intermediate states and other intermediate states; the transition if smooth. (It was actually just me who formulated this point in this way.)
Just like in quantum field theory, the Euclidean setup combined with the Wick rotation is an essential technical tool to do the calculations; Hawking refers to Euclidean gravity as the "only sane way" to do quantum gravity. In the gravitational context, this approach was promoted and improved by Hawking and Gibbons. In fact, the Euclidean approach may be even more important in quantum gravity than it is in quantum field theory and its procedures may represent am even larger fraction of the derivations in the gravitational context. (I agree, and as far as I know, the people who disagree - such as Jacques Distler - have not offered any rational and valid arguments so far.)
OK, so Hawking tells you to calculate the S-matrix by a Euclidean path integral over topologically trivial configurations (spacetimes) - those that are continuously connected to the empty spacetime. Such a process may involve a production of a large number of particles in the final state which is a hallmark of an intermediate black hole. Once you calculate the Euclidean S-matrix, you Wick rotate the results to get the amplitudes for the Minkowski signature.

Note that we have only included the topologically trivial spacetimes and this is a good choice that preserves unitarity.

On the second page, Hawking proceeds with some technical subtleties. He wants to allow strong gravitational fields to occur even in the initial and final states, it seems. (It does not seem necessary when one talks about the generic S-matrix elements but it is conceivable that these strong fields appear in the Euclidean spacetime anyway.) With strong gravitational fields in place, one can't meaningfully define the wavefunction at time "t" because there is no preferred diff-invariant way of slicing the spacetime.

Hawking solves this by a seemingly bizarre operation. He calculates a partition sum with periodic Euclidean time instead of the transition amplitude; it is not 100% clear at this point how will he introduce the initial and final states to this setup. (Note that the Euclidean time is spacelike and it should therefore not be interpreted as a source of the usual violation of causality.) Moreover, this partition sum has a volume-extensive divergent factor. Hawking regulates this infrared problem by introducing a small negative (anti-de-Sitter-like) cosmological constant that does not change local physics of small black holes much.

He obviously deforms the picture into an AdS one in order to get a background that is as well-defined as the usual AdS/CFT backgrounds in string theory. Hawking states that because we are making all measurements at infinity, we can never be sure whether a black hole is present inside or not.

This looks like cheating to me; equivalently, it suggests that no true solution is being looked for. Of course that if we only work with the boundary degrees of freedom, we will see no unitarity violations and no problems associated with the black hole dynamics. It's simply because all these things are encoded in the CFT which is unitary. The true surviving question is how is this unitary description reconciled with the bulk interpretation in which a macroscopic black hole is demonstrably present and has the potential to cause information loss headaches.

Hawking does not have a working convergent path integral beyond the semiclassical approximation, but let us join Hawking and pretend that this problem is absent. He computes the partition sum over geometries whose boundaries are topologically S^2 (the sphere at infinity) times an S^1 (the periodic Euclidean time) at infinity; he works in four spacetime dimensions. There are two simple spacetimes with this boundary: B^3 times S^1 is the empty flat (or anti-de-Sitter) spacetime while S^2 times D^2 is the anti-de-Sitter Schwarzschild topology.

While the empty spacetime can be foliated, the S^2 times D^2 cannot because it has no S^1 factor, roughly speaking. Because it can't be foliated, you can't even define what the conservation of the information should mean in this topologically non-trivial case. The contribution to the correlators coming from the topologically trivial case are conserved as the Lorentzian time T grows; the contributions from the topologically non-trivial backgrounds decay.

...."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ORAN a tremblée   

Revenir en haut Aller en bas
 
ORAN a tremblée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Création Club Philatélique d'Oran
» Flamme D'Oran
» Oran
» Retour à Oran
» recherche philatilistes pour achat timbres sur oran ou alger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: REC :: Réactions à l'actualité-
Sauter vers: