AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 "On" parle de REC !!!

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
forzi

avatar

Nombre de messages : 2588
Localisation : La ville d'art et d'histoire
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: "On" parle de REC !!!   Jeu Mai 22, 2008 2:12 pm

"En bien ou en mal parlez de nous ! " avait dit un jour Omar , et voila que ce matin son "appel" est entendu !.
J'utilise "On" pronom indefini car l'article qui parle de REC sans jamais citer ni le nom de l'émission ou ceux des animateurs a choisis de se cacher derriere deux initiales: R.B.


Je vous poste l'article d'El Watan publié ce matin en page 28 (EPOQUE) :




Edition DU 22.05.2008

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwitzach

avatar

Nombre de messages : 3498
Age : 42
Localisation : Au sud de nulle part
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: "On" parle de REC !!!   Jeu Mai 22, 2008 2:44 pm

forzi a écrit:
...qui parle de REC sans jamais citer ni le nom de l'émission ou ceux des animateurs...

Si si il l'a cité en fin d'article, regarde bien Wink

Sinon oui pourquoi vous ne parlez pas de Berriane, c'est plus prés de nous que Ghaza non ? Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forzi

avatar

Nombre de messages : 2588
Localisation : La ville d'art et d'histoire
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: "On" parle de REC !!!   Jeu Mai 22, 2008 2:59 pm

Ah oui autant pour moi , Reactions en chaine est bien citée à la fin de l'article dont elle fait la Une !

Berriane a , contrairement à ce que laisse penser l'article bien été cité dans l'emission , et plus d'une fois .

Et si la mémoire auditive de certains semble defaillante , peut être qu'avec un petit rappel de visu de l'intro du Cheikh du 17 Mai 2008 les choses seront plus claires :

Citation :
voilà que j’apprends aux infos du matin que Berriane, à l’instar du cauchemar de Beyrouth, est partagée entre une zone est et une zone ouest, ça ne me donne pas beaucoup de raisons de me réjouir.../...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwitzach

avatar

Nombre de messages : 3498
Age : 42
Localisation : Au sud de nulle part
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: "On" parle de REC !!!   Jeu Mai 22, 2008 3:04 pm

forzi a écrit:
Et si la mémoire auditive de certains semble defaillante , peut être qu'avec un petit rappel de visu de l'intro du Cheikh du 17 Mai 2008 les choses seront plus claires...

Tu sais j'ai du écouter rec une ou deux fois max hein Wink Maintenant concernant Berriane j'ai pas parler de citer brièvement et au détour d'une phrase ce qui s'y passe mais bel et bien d'y consacrer une chronique entière comme le font d'habitude si bien nos amis chroniqueurs Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forzi

avatar

Nombre de messages : 2588
Localisation : La ville d'art et d'histoire
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: "On" parle de REC !!!   Jeu Mai 22, 2008 3:23 pm

Kwitzach a écrit:
Tu sais j'ai du écouter rec une ou deux fois max hein Wink Maintenant concernant Berriane j'ai pas parler de citer brièvement et au détour d'une phrase ce qui s'y passe mais bel et bien d'y consacrer une chronique entière comme le font d'habitude si bien nos amis chroniqueurs Wink

Alors évite , comme le fait ce journaliste qui lui aussi a du écouter REC une ou deux fois , de parler du contenu d'une émission que tu connais à peine .

Sinon , ça fait plaisir de te voir dire
" ... comme le font d'habitude si bien nos amis chroniqueurs." aprés si peu d'écoute ! Preuve que la qualité se repère rapidement à qui sait tendre l'oreille !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abdallah

avatar

Nombre de messages : 3489
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: "On" parle de REC !!!   Jeu Mai 22, 2008 3:32 pm

Ah ! heureusement que le forum recdz.com existe. Cela m'a permis de retrouver l'article paru dans El Watan du 09 mars 2008 et qui revenait sur la célébration du 08 mars. Ma chronique ce jour là (la voix peu radiophonique c'est moi et non Omar Zelig Embarassed ) disait, en somme, que le journaliste avait complétement occulté le vrai combat des femmes, en relatant, dans son récit, une série de clichés machiste, que je n'avais pas vu depuis longtemps. J'avais également dit qu'il aurait pu, quand même, revenir et insister sur les vrais problèmes des femmes. Enfin, je vous laisse apprécier l'article ci-dessous. Je tente de retrouver ma chronique, je cherche encore. A vous de juger :

Les algériennes et le 8 mars
Rêve d’un jour


Les fleuristes, les magasins de prêt-à-porter ainsi que les parfumeries et les vendeurs de glaces ont été, hier, les lieux de prédilection des Algéroises célébrant la Journée mondiale de la femme.


La capitale a été enveloppée, hier, dans une aura féminine joviale. C’est la Journée mondiale de la femme. Dès le début de l’après-midi, les trottoirs comme les espaces publics et les magasins étaient bondés de la gent féminine qui tente d’imprimer un sceau de gaîté à cette fête. Et les astuces ne manquent pas. A Bab El Oued, plusieurs mamans ont opté pour une randonnée avec leurs enfants aux abords de Kettani pour profiter des aires de jeux installées dans ces lieux. A quelques mètres de là, des couples, bras dessus bras dessous, contemplent la mer splendide ou s’amusent dans des discussions intimes. En avançant à la place des Martyrs, il est difficile de se frayer un chemin devant la marée humaine féminine qui emprunte les allées du marché à ciel ouvert. Des jeunes filles, accompagnées de leurs mères, s’attardent sur le choix de la dernière marque de parfums ou scrutent les dernières recettes de maquillage. Profitant de l’occasion, de petits prospectus publicitaires sont offerts aux passagers par l’école Efmod pour les informer des formations lancées, dont TS modéliste, en haute couture, TS en éducation de la première enfance, animatrice de crèche. Même ambiance à la rue Ben M’hidi. Les trottoirs sont bondés de femmes et de jeunes filles, sans omettre les vieilles femmes, l’air souriant. Les magasins de prêt-à-porter pour femmes sont presque pris d’assaut. La boutique Diamantine propose une panoplie de styles, à commencer par des pulls et djellabas jusqu’aux châles, kaftans, babouches et broches. La préposée à la caisse est très satisfaite de ses clientes, en dépit de la coupure d’électricité durant la journée, rendant la visibilité quasi nulle. Aux alentours de la place Emir Abdelkader, c’est le rush sur les crèmes et glaces. Les salons de thé et le Milk-bar sont archipleins, et les femmes imposent un interminable charivari. Sur les trottoirs, des marchands à la sauvette proposent aux jeunes filles une variété de bijoux et de colliers cédés, en cette journée, à des prix symboliques. Malika, pleine d’humeur, exhibe sa rose avec fierté, et dira : « La matinée, j’étais au boulot. Puis, j’ai préféré passer l’après-midi avec des copines. » Ses amies s’éloignent un peu et sont absorbées par une vitrine de bijoux. Le fleuriste, à côté de la Grande poste, ne sait plus où donner la tête. Il n’a pas chômé toute la journée. Deux petites fleurs sont cédées à 200 DA. A la place Audin, l’atmosphère est enjouée. Il faut faire la queue pour s’offrir une glace servie en esquimau, corneto ou en coupe. Dans la foule féminine, Wahiba, la quarantaine, admet : « Je n’ai rien programmé pour cette journée. Je prends ma glace et je rentre chez moi. » Pourtant, à la salle de cinéma El Djazaïr, une belle recette est concoctée en la circonstance : une exposition des tenues traditionnelles, un film Le conflit (traitant des problèmes familiaux), et enfin, un gala artistique haut en couleur. Les retardataires ont souvent tort puisque plusieurs familles ont été interdites d’accès faute de places. A la rue Hassiba Ben Bouali, les boutiques de liquettes et de manteaux pour femmes connaissent une affluence soutenue. Lila, dégustant sa crème, affirme : « Après une matinée au travail, on a programmé une sortie en groupe entre copines. On n’a pas eu le temps d’aller au théâtre ou au cinéma. » Les Algéroises ont plusieurs manières de faire la fête, mais toutes veulent rompre avec le train-train quotidien et dire leur espoir pour un lendemain meilleur.


M. R.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forzi

avatar

Nombre de messages : 2588
Localisation : La ville d'art et d'histoire
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: "On" parle de REC !!!   Jeu Mai 22, 2008 4:00 pm

R.B. nous renvoie donc vers M.R.

Et moi Abdallah je t'offre la possibilité de reécouter ta chronique à travers ce lien:

@ REC du 09 Mars 2008 @

La chronique incriminée commence vers la 43ème minute de l'émission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abdallah

avatar

Nombre de messages : 3489
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: "On" parle de REC !!!   Jeu Mai 22, 2008 4:32 pm

Dans l'édition d'El watan d'aujourd'hui. Un entretien de Bachir Rezzoug. Lisez bien, c'est très significatif.

Bachir Rezzoug. Journaliste, doyen de la presse écrite nationale
« Le pouvoir de l’argent, voilà le danger ! »


« Etre un homme politique, c’est être capable de dire à l’avance ce qui va arriver demain, la semaine prochaine, le mois prochain et l’année prochaine. Et d’être capable après d’expliquer pourquoi rien de cela ne s’est produit. »

Winston Churchill




Sous ses lunettes, le regard ne cille pas. Le débit est lent, mais le propos est concis et clair. En 1998, Bachir perdait Nadir, son fils, à la fleur de l’âge, dans un accident de voiture. Le choc a été terrible pour lui et sa famille. L’année suivante, Bachir est victime d’un accident cardio-vasculaire. Partiellement paralysé, il luttera courageusement pour surmonter son handicap. « Malgré tout, nous dira son épouse, il garde toute sa lucidité et son intelligence. Il a des moments d’absence et des pertes de mémoire, mais il est très conscient. » Bachir est né en 1941 à Theniet El Had. C’est là qu’il fit ses études primaires, puis le collège de Miliana et le lycée d’El Harrach. Son adolescence a été marquée par des faits qui resteront gravés à jamais dans sa mémoire. Au mois de juillet 1958, alors qu’il n’avait que 17 ans, il est arrêté avec son père Ahmed, avocat réputé et vieux militant nationaliste. Bachir, petit militant, acheminait les médicaments au maquis et transportait les tracts. Son incarcération, durant deux mois, restera comme une tache indélébile. « J’étais traumatisé. On a tout fait pour me casser. On faisait exprès de me montrer mon paternel presque nu, subissant les tortures et les sévices. C’était inqualifiable ! » De ces moments terribles, il garde des images insoutenables. « J’étais avec mon père, et Mahfoud Oudjida, un copain à moi, était avec le sien. » Les soldats nous emmenaient à la torture en même temps. Cela se passait à la caserne. C’était insupportable. A un moment, mon père, à bout de nerfs, s’est rebellé. « Vous ne voyez pas que c’est un gamin. Vous n’avez pas honte ! » Pour paraphraser Kateb Yacine, « ils ont redoublé de férocité à son égard. Il n’y a eu à l’époque qu’un seul attentat à Theniet El Had et ils nous l’avaient imputé. » Bachir ne dut son salut qu’à un jeune officier qui mit fin à ses supplices. « Mais c’est un enfant, lâchez-le ! » Bachir venait de boucler ses 17 ans, il en paraissait 14. La ferme familiale bombardée, les biens séquestrés, la famille dut boire le calice jusqu’à la lie. Elle apprendra que Ahmed, le père, sera assassiné en prison au mois d’octobre 1958, alors que le frère aîné Abderrahmane est emprisonné au camp de Aïn Sefra. La famille pliera bagage pour s’installer à Miliana avant de s’établir à Blida jusqu’en 1962. Au lendemain de l’indépendance, Bachir effectue un stage destiné à la presse en Tchécoslovaquie, sous l’égide de l’Organisation internationale des journalistes (OIJ), plutôt de gauche, progressiste et qui n’avait rien à voir avec la FIJ. Là, Bachir sortira major de promotion. De beaux souvenirs de l’époque émergent lorsqu’il était avec ses amis de promo Halim Mokdad, Hocine Mezali, Lyès Hamdani et bien d’autres…

Le journalisme, un sacerdoce
En 1963, France Soir tiré en Algérie ne paraît plus. Le gouvernement avait décidé de lui substituer une autre publication. « C’est ainsi qu’a été créé Alger Ce Soir, dirigé par Mohamed Boudia qui m’avait sollicité pour y exercer aux côtés de Serge Michel, compagnon de Lumumba et Guerin de Libération. Comme ce dernier avait des problèmes familiaux et était obligé de rejoindre les siens en France, je l’ai remplacé au pied levé en prenant en charge le premier secrétariat de rédaction. Le journal de bonne facture fit long feu d’une manière anecdotique qui prête à rire. A la une, la photo de Boumaza, alors ministre, suivie d’une légende qui ne correspondait nullement à l’illustration : ‘’La face cachée de la lune criblée de cratères’’… » Le ministre, qui portait les stigmates d’une ancienne vérole, s’est senti visé. Il n’en fallait pas plus pour fermer le journal, explique Bachir d’un ton rieur et amusé.

Grossière supercherie
« Après, il était question de faire une fusion entre Le Peuple et Alger Républicain. On a créé El Moudjahid. De fusion, il n’en était rien. Ils voulaient tout simplement liquider le journal communiste. C’est une grande fumisterie », conclut Bachir qui y exercera jusqu’en 1969, où il démissionne en signe de solidarité avec son ami Morsli, directeur de l’organe officiel, limogé parce qu’il ne se conformait pas aux injonctions venues d’« en haut. » « Comme Morsli était nommé par décret, il continuait à percevoir son salaire qu’il partageait avec moi qui étais réduit au chômage. » Après la galère, Bachir est sollicité par le ministre Benyahia pour prendre la direction du journal La République, basé à Oran. « En fait, le journal avait un directeur en la personne de Othmane Abdelhak, mais était sous l’influence de Medeghri. C’était une lutte de clans », se souvient Bachir qui nous confiera : « J’y passé les plus belles années là-bas avec des gens de valeur, des journalistes de talent ». Il citera au passage Abdelkader Djemaï, Ahmed Bessol, Khaled Safer, avocat rédacteur, et bien d’autres… « Il y avait une certaine liberté de ton par rapport à la langue de bois qui fleurissait dans les autres rédactions. » Sous prétexte d’arabisation, La République est liquidé en 1975. « C’était la mort annoncée d’un journal qui commençait à déranger… », Bachir part alors en France. « Boumediène n’avait pas apprécié mon limogeage et il me l’a dit lors d’un entretien. » Fait du prince, Bachir bénéficie d’une bourse d’études à l’IFP de Paris. Parallèlement, il est sollicité pour diriger la revue panafricaine Demain l’Afrique, où il retrouve ses amis Bourboune, Josie Fanon, Bernetel… Entre-temps, le patron tunisien de Jeune Afrique lui fit appel pour diriger la rédaction de L’hebdo, à la condition de ne pas se mêler du dossier du Sahara Occidental. « Naturellement, j’ai refusé l’offre en lui répondant d’une manière très sèche. » De retour à Alger en 1981, Bachir retrouve Morsli qui venait tout juste de prendre les commandes d’El Moudjahid. Bachir se distinguera par le « relookage » du vieux quotidien devenu moins austère… Il fit appel à des journalistes d’Algérie Actualité, comme Ameyar, Benchicou et y trouva sur place une pléiade de jeunes ambitieux. Le journal fit campagne contre le code de la famille, appuyé par les femmes à la notoriété bien établie, comme Zohra Drif, Belmihoub Zerdani. Le pouvoir ne l’entendit pas de cette oreille. Bachir est relevé de son poste, appelé à d’ autres fonctions au ministère où il est réduit à ne rien faire tout en percevant son salaire. Cela durera jusqu’à 1985. Il rejoint l’équipe de Dunes avec Abdelkrim Djaâd, puis se retrouve à Révolution Africaine avec Zemzoum, Josie Fanon, Abdou B. Mouny Berrah, Boukhalfa Amazit, Ahmed Halli. « On a tout chamboulé. Bien que je n’avais aucune fonction de direction, j’étais le véritable patron. On me laissait faire… Avec Kheiredine Ameyar, on a eu le privilège de faire un entretien de première main avec Jacques Vergès, premier patron de Révolution Africaine. »

L’âge d’or de la république
Bachir évoquera pour nous les moments forts de son parcours, sa riche expérience journalistique passionnante, mais mouvementée, ses entretiens exclusifs avec les grands de ce monde. Boumediène, Hô Chi Minh, le général Giap, le Che, Castro, Khomeyni, Arafat. Même Abassi Madani n’échappa pas aux questions pertinentes de notre journaliste. « Je me rappelle qu’avec Mitterrand, je me suis aperçu au bout de 5 mn qu’il ne m’appréciait pas ni d’ailleurs l’Algérie. Je le lui ai fait savoir, il m’a envoyé balader. » Après des va-et-vient et des déboires avec le pouvoir, Bachir crée sa propre boîte, Régie Sud Méditerranée en 1993 qu’il dirige depuis. Pour lui, la presse ne peut être un quatrième pouvoir. « Si elle sort de son rôle de premier contre-pouvoir, elle n’a plus sa raison d’être. »

[size=24]« Je crois, estime-t-il, que le véritable danger, c’est le pouvoir de l’argent. A choisir, je préfère que la presse soit aux ordres du pouvoir qu’à la solde du milieu des finances. »


« J’ai toujours milité pour un service public de la presse écrite. Je considère que le rôle du privé est incontournable », tranche-t-il.
Ses plus belles prouesses ? La relance d’Alger Républicain avec Benzine, Benchicou, Fayçal Benmedjahed, etc. A la fin des années 1980, « c’était une belle expérience avec l’argent des militants et des sympathisants. On faisait le journal dans un réduit, chez Mustapha Kaïd. Le slogan : ‘’Le journal qui sort quand il peut’’, est de lui. » « Avec l’été et la sécheresse qui sévissait à l’époque, je l’ai modifié : ‘’Le journal qui sort quand il pleut !’’ », ironise-t-il. Le harcèlement continu des journalistes ? « Le pouvoir est dans son rôle. Il veut avoir la presse à sa botte. Le pouvoir, manipulateur, n’aime pas qu’on le titille, qu’on le remette en cause. C’est sa nature même. » Le pluralisme médiatique ? « C’est tant mieux, bien que le pouvoir s’emploie à s’en servir pour faire accroire qu’il est démocratique, qu’il permet la liberté d’expression. Il est naturel que quand ça ne l’arrange pas, il tape. »

La presse algérienne a-t-elle un avenir ?

« Oui, si c’est dans la conviction, la liberté et le courage. Ce sont là, les maîtres mots de ce sacerdoce. » Sa carrière menée, sans se presser, sans esbroufe, est riche. Dans le milieu des mass media, c’est même une référence. Et si c’était à refaire, lui avions-nous suggéré ? « Je le referais sans hésiter avec peut-être quelques erreurs sur les hommes en moins… »

PARCOURS

Bachir Rezzoug est né en 1941 à Theniet El Had. Scolarité dans sa ville natale, puis à Miliana et à El Harrach. Très jeune, il a été marqué par l’oppression et la répression de l’occupant français. Il fera même un séjour en prison. A l’indépendance, son goût pour le journalisme sera affiné et encouragé, lorsqu’il se distingue dans un stage organisé en Tchécoslovaquie. Rentré en Algérie, il exercera à Alger Ce Soir, à El Moudjahid, à La République, à Alger Républicain, à Demain L’Afrique, à Révolution Africaine… Victime d’un accident cérébral, Bachir essaie de surmonter son handicap. Le doyen des journalistes algériens a été marqué par la disparition tragique en 1998 de son fils Nadir. Depuis 1993, Bachir préside aux destinées de RSM, une boîte qu’il a montée et qu’il dirige depuis. Des périodiques comme Les Cahiers de la santé, et Investir font partie du patrimoine de la Régie.


Hamid Tahri
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwitzach

avatar

Nombre de messages : 3498
Age : 42
Localisation : Au sud de nulle part
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: "On" parle de REC !!!   Jeu Mai 22, 2008 5:58 pm

forzi a écrit:
Alors évite , comme le fait ce journaliste qui lui aussi a du écouter REC une ou deux fois , de parler du contenu d'une émission que tu connais à peine .
Respire un coup forzi Smile On a touché a ton passe temps favoris, je sais que ça peut être énervant des fois mais c'est la vie qui est comme ça "on ne peut pas plaire a tout le monde" et des fois de la critique (et de la capacité a l'encaisser aussi) peut naitre le progrès Wink Mon propos n'était pas d'appuyer les dires du journaliste (nos journaleux ont l'habitude de se bouffer le nez entre eux c'est pas nouveau Laughing ) Mais de sa bouillabaisse émerge un questionnement (que je partage) et qui me semble légitime : Pourquoi ne pas parler de ce qui nous concerne directement nous algériens ? Pourquoi dans une émission qui apriori s'occupe de commenter l'actualité seul une partie de cette actualité est abordé ?

forzi a écrit:
Sinon , ça fait plaisir de te voir dire " ... comme le font d'habitude si bien nos amis chroniqueurs." aprés si peu d'écoute ! Preuve que la qualité se repère rapidement à qui sait tendre l'oreille !! [/color]
Ahhh Forzi je vois que ta finesse est en berne aujourd'hui Laughing J'ai déja eu l'occasion de dire tout le bien que je pense de cette émission (le peu que j'en ai écouté m'a ravi) mais c'est surtout les interventions des "recistes" (Abdallah et Omk) sur ce forum ainsi que la lecture des editos de Omar Zellig qui m'ont persuadé que j'avais a faire a des gens de qualité. Alors stp ne me fais pas de faux procès et ne sombre pas dans la facilité Wink

Cette émission malgré ses qualités n'est pas parfaite et l'aimer c'est aussi la critiquer Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abdallah

avatar

Nombre de messages : 3489
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: "On" parle de REC !!!   Jeu Mai 22, 2008 6:29 pm

Kwitzach a écrit:
Cette émission malgré ses qualités n'est pas parfaite et l'aimer c'est aussi la critiquer Wink

Tu as raison cher Monsieur.

Mais là où El Watan se gourre c'est que :

1 - On ne parle pas que d'eux (ah paranoïa de la maison de la presse quand tu nous tiens)
2 - Très souvent on a dit du bien.
3 - Parfois, on a critiqué le journal :

* Fausse info sur la vidéo de l'assassinat d'une adolescente : la journalsite disait que ct en Algérie, alors que c'était une vieille vidéo irakienne. Elle est même allé de son commentaire. Selon elle, c'était les retombées logiques de la décennie noire.

* Le jour de l'inauguration du salon de l'auto : 17 pages de pub sur 32 pages de journal. Et hop ! on sucre la page culturelle.

* Pour Cannes, les argument cités plus haut par le journaliste anonyme ne tiennent pas la route. Pourquoi Tewfik Hakem lui nous gratifie donc chaquen jour de 2 pages pleines sur le festival dans algérienews, et pas azeddine Mabrouki lui aussi "envoyé spécial sur place"

* Et pourquoi REC, une émission de 40 minutes serait-elle responsable de la ligne éditoriale de l'ENRS ?

* Lorsque Chawki amari à été condamné, nous étions les seuls dans les médias publics à avoir marqué notre désapprobation (@ tu devrais quand même écouter un peu cher kwi kwi)

Pour l'actulaité nationale comme tu dis :

Berriane : on en a parlé.
Les grèves des lycéens : on en a parlé.
Boualem Sansal :on en a parlé.
Benchicou : on en a parlé.
Le printemps Berbere : on en a parlé.
Le père Johnson : on en a parlé.
l'ENTV :on en a parlé.
Sarkozy en pleine visite en Algérie :on en a parlé.
Le film de JP Lliedo : on en a parlé.
L'interdiction de Délice Paloma : on en parlé.

Et j'en oublie, mais dis moi encore je te répondrait.

Ce que je peux dire également, c'est que cela fait 3 ans que cette émission existe. La seule qui est sensé décrypter les médias. La seule qui parle des journaux dont personne ne parle. La seule qui fait une "autre" revue de presse que celle servie "brillament" chaque matin. La seule qui se permet de dire "tout le bien qu'elle pense" d'elle même et de l'intitution qui l'abrite. Eh bien cette émission, ce n'est que la deuxième fois qu'on en parle dans les journaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwitzach

avatar

Nombre de messages : 3498
Age : 42
Localisation : Au sud de nulle part
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: "On" parle de REC !!!   Jeu Mai 22, 2008 6:51 pm

Bon j'ai lu le pseudo article d'El Watan sur le 8 mars et pour rester poli je dirais que c'est un bel étron (ami(e)s de la poésie bonjour Laughing ) et que tu a eu raison de le descendre (même s'il le fait très bien tout seul Wink ) mea culpa donc Smile

Maintenant comme tu dis je devrais écouter plus souvent l'émission (mais avec mes horaires de travail c'est assez dur) étant plus forumiste qu'auditeur je ne perçois de l'émission que les comptes rendu de OMK (et c'est pas de sa faute si elle est plus active sur ce forum que certains éleveurs de perroquets Wink ) et souvent ceux-ci tournent autour du conflit du moyen orient, d'ou ma fausse opinion.

Je répète néanmoins que je ne remet nullement en cause la qualité de votre travail collectif, maintenant aux "vraies auditeurs" de donner leur avis et critiques Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parodie

avatar

Nombre de messages : 2481
Age : 54
Localisation : constantine
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: "On" parle de REC !!!   Jeu Mai 22, 2008 6:58 pm

Moi ! (na3atou allah 3ala kalimatou ana !) je l'écoute presque tout le temps ......Il est vrai qu'on s'attarde plus sur ce qui se passe ailleurs que chez nous (ayant moi même posté à ce sujet) et cela depuis la grève des lycéens en passant par celle des fonctionnaires et j'en passe , en effet certaines intros survolent l'actualité , mais pas suffisamment au goût de certains auditeurs …..on va me dire….. le temps ne s'y prête pas !mais les rediffs sont justement là !!! et quiconque peut vérifier le temps attribué à chaque événement Wink Wink voire même aux autres… événements...... chrono en main !
Maintenant je suis pas d'accord sur le fait qu'on puisse défendre « son débiteur de pain contre un autre », cet article aurait eu plus d'élégance s'il se contentait à la limite de critiquer rec même négativement, ce qui n'est nullement une mauvaise chose Wink Wink car cela va attirer encore plus d'auditeurs curieux sinon, les embouteillages sont là pour faire monter "l'audimat"! lol! lol!

Enfin je pense que l'on fait trop de bruit pour une émission qui se veut légère ...grâce à des éclats de rire , des boutades , des vannes , des jeux de mots ……et souvent de la bonne musique …..faut tout de même pas exagérer car cela ne ressemble en rien « au journal africain » avec un zine Benbadis qui te manie en un tour de langue tous les événements ….ni à celle de Meriem abdou …Même si certains vont trouver la comparaison de mauvais goût….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forzi

avatar

Nombre de messages : 2588
Localisation : La ville d'art et d'histoire
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: "On" parle de REC !!!   Jeu Mai 22, 2008 8:17 pm

Kwitzach a écrit:
Respire un coup forzi Smile On a touché a ton passe temps favoris

...../.....

Cette émission malgré ses qualités n'est pas parfaite et l'aimer c'est aussi la critiquer Wink

Mon passe-temps favoris ?? Ah bon ? c'est quoi ??? "on" se connait ???

L'émission est certainement loin d'être parfaite mais elle a le merite de dire ce qu'elle pense ; parfois ouvertement parfois plus subtilement puisque la 3 reste une radio du service public et que les micros sont là pour relayer l'info officielle à la base.

Il se trouve que Omar we jma3tou ont ouvert une brèche dans le conformisme de la 3 , une façon comme une autre de montrer que la critique peut faire avancer les choses .

Kwitzach dit en parlant de l'émission : l'aimer c'est aussi la critiquer ;

Moi je dis que la critiquer c'est aussi l'aimer !

C'est juste pour rester dans ma facilité du jour .

Néanmoins , je me demande juste pourquoi ce journaliste d'El Watan qui connait mieux que nous tous la notion de droit de réponse ne l'a pas réclamé!!

Je suis sûr que le RECcistes se ferait un plaisir de l'acceuillir et de l'entendre essayer de contre-dire les propos tenus à l'antenne à propos de son journal .

El Watan est un quotidien qui doit tenir compte lui le premier des critiques qu'on lui fait. C'est la meilleure façon d'avancer.


Et pour amener une note d'humour , je vous signale que si vous ne retrouviez plus dans les jours prochains les initiales R.B. sur les pages d'El Watan c'est surrement parcequ'il a osé utiliser dans son article le terme "Bêtise" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antigone 1

avatar

Nombre de messages : 1126
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: "On" parle de REC !!!   Jeu Mai 22, 2008 9:06 pm

forzi:
Citation :
la critiquer c'est aussi l'aimer

jolie phrase forzi, moi dans cet article c pas la critique en elle meme qui me derrange car comme nous le savons tous rec est une emission qu on peut aimer, aprecier, deteseter et que meme nous c "fideles auditeurs" la critiquons (et la ne me dites pas que vs ne l avez jamais fait) nous aimons certains truc plus que d autre j irai meme a dire nous apprecions a different degres les differentes emissions; avec le temps nous arrivons a comprendre plus, mieux ....mais bon revenons a cet article ce qui me derrange c est que le journaliste critique rec par rapport a ce qui a été dit a propos de son journal en l occurence " el watan" et non par rapport au tout alors ca l a obligé a etre subjective aucune objectivité( je le comprend et d ailleur si il etait d un autre journal que je ne citerai pas la critique aurait été tres positive mais bon ) je pense qu il aurait du ecouter plus est attaqué avec des truc plus solides si j etais lui j aurai attaqué sur des sujets qui n aurait eu aucune relation avec mon journal Wink car la c apparent qu il a une dents contr rec car ils ont parlé d el watan d une facon qui lui deplait mais bon moi je ne suis pas journaliste tongue et en plus rec est mon emission radio preferé et a mes yeux elle depasse de loin pleins d autres(histoire de ne pas etre subjective car j allais dire tte les autres) flower flower flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
figuier



Nombre de messages : 9
Localisation : Alger
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: dans le mille   Ven Mai 23, 2008 1:31 am

Critiquer c'est de bonne guerre!!!!!!mais là où abdellah a fait mouche c'est en invoquant la publicité qui insidieusement envahie nôtre fameuse presse indépendante qui en réalité est composée pour l'essentiel d' entreprises strictement commerciales et certainement très florrissantes.بصحتهم mais de grâce un peu de retenue!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
L'humour ,l'esprit, la finesse ,la critique on l'apprécie quand elle nous vient d'ailleurs à travers nos démo notamment ................chez nous il faudra attendre encore
quand je pense que certains souhaite que rec réagisse "local" quelle galére en perspective et il faudrait s'attacher les services d'un grand cabinet d'avocats se présenter souvent devant le juge mobiliser RSF s'il vous plait ...........................Enfin s'autoproclamer EMISSION INDEPENDANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pititchi

avatar

Nombre de messages : 1321
Age : 35
Localisation : face a mon pc a qasantina
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: "On" parle de REC !!!   Ven Mai 23, 2008 1:41 am

Citation :
Les contribuables que nous sommes sommes en droit d’attendre autre
chose que des platitudes, pour ne pas dire des bêtises, diffusées à une
heure de grande écoute.
des bêtise ???? je sais que c'est pas une émission d'information ou de propagande mais de la a dire des bêtise Suspect Suspect .
Citation :
car, en quoi le commentaire qui consiste à relever
que le journal a trop
de publicité peut-il « éclairer » davantage les
auditeurs ?

primo je croix que tout le monde est d'accord pour dire que el watan est l'un des journaux ou l'on voie le plus de pub, et c'est une évidence (c'est 40 millions/page/jour).
Citation :
et d’une voix peu radiophonique
au contraire moi je trouve que la voix de Abdallah est trés radiophonique chitta en plus il faut se souvenir de l'émission du jour de la condamnation de Chawki Amari ou Abdallah n'a pas arrêter de dire que c'est pas bien et qu'il faut pas emprisonner les journaliste et je croix que c'est la seule foie ou on a entendu ça dans un média publique.

Citation :
de passer en revue des articles de presse qui critiquent la mise en condition de l’opinion en faveur d’un troisième mandat présidentiel
il a raison parce que c'est la meilleur façon de ne plus écouter la seule émission de libre ton de la radio nationale (parce qu'il serai tous en prison pour atteinte a la sécurité du pays)
Les « chevaliers » de la trois.

le titre est trés beau fermacha fermacha fermacha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forzi

avatar

Nombre de messages : 2588
Localisation : La ville d'art et d'histoire
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: "On" parle de REC !!!   Ven Mai 23, 2008 2:45 pm

Idea Juste pour rappel: Idea

Exclamation Au moment ou REC avait disparu de l'antenne , ni El Watan , ni aucun autre journal n'avaient jugé utile d'en parler , elle dont la mission justement etait de parler de ces journaux et des autres médias ! Exclamation

Idea REC est une émission qui derrange , et je serai tenté de dire , au sein même de sa famille. J'estime donc qu'elle n'a de leçon d'équité , d'objectivité ou de liberté à recevoir de personne! sauf peut être de nous , ses fidèles auditeurs Wink


____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oumelkheir

avatar

Nombre de messages : 2299
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: "On" parle de REC !!!   Ven Mai 23, 2008 5:59 pm

Ce que ce journaliste oublie, c'est qu'on ne se prive jamais de critiquer l'usage abusif de spots publicitaires sur notre Chaine à nous, mais ma3lich....

Il n'est de toute évidence, et lui non plus, pas du tout au fait des contingences des "médias lourds" que sont par exemple la Radio, qui n'a pas d'envoyé spécial à Cannes, mais ma3lich....

Notre émission n'a pas la prétention d'être une "revue des médias"... elle est comme son titre l'indique une suite de réactions aux médias, à ce que chacun des chroniqueurs a vu, lu ou entendu, ce qui fait ce mélange, ce brouhaha, cette khaloutta quoitidienne que certains apprécient alors que d'autres non... ma3lich....

Mais ce qui est malheureux c'est qu'El Watan, le Grand Journal, tombe dans le panneau de l'autosuffisance pour croire que l'émission serait consacrée à le "critiquer" pffffffffffffffffffffffffffff.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://historywillteachusnothing.blogspot.com/
kamel Eddine

avatar

Nombre de messages : 2919
Localisation : N36* 29.69' E2* 47.57'
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: "On" parle de REC !!!   Ven Mai 23, 2008 8:32 pm

VIVE REC lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kimz

avatar

Nombre de messages : 1190
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: "On" parle de REC !!!   Ven Mai 23, 2008 11:47 pm

le "R.B." à l'air de critiquer le peu d'intérêt de REC pour l'actualité locale, saha. Quand REC traite les articles d'El Watan, c'est de l'actualité locale non ? emmela feham rou7ek bel ami qu'est ce que tu veux beddat ! wella il ne faut que jetter des fleurs ? lol Very Happy

Citation :
puisque la 3 reste une radio du service public et que les micros sont là pour relayer l'info officielle à la base.
Au secours !! non je sais que tu ne le pense pas forzi t'inquiète Very Happy, je ne suis pas d'accord un média public n'a pas pour moi comme mission que de relier l'info officielle, mais de répondre aux besoins d'info des citoyens qui payent de leur argent ce service, mais là je rêve style pays développé.

Sinon, El Watan est un média privé, donc là on peut pas vraiment parler de média public.
Faut dire à R.B que REC n'est pas une émission de la rédaction, et elle traite l'info de façon légère et décalée parfois, et il faut bien de ça sur notre paysage médiatique je pense.

3ala koullin, la critique est aisée Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parodie

avatar

Nombre de messages : 2481
Age : 54
Localisation : constantine
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: "On" parle de REC !!!   Sam Mai 24, 2008 12:18 am

N'oublions tout de même pas ........que ce que "r.b" a écrit n'engage pas tout le journal ...qui demeure parmi les plus lus ..... même si la pub fait ravage ...il faut bien vivre ...
Pareillement pour tout ce qui est dit dans "rec "......et qui n'engage pas tous les membres de l'émission ....ou bien ai je tort?
ce n'est un secret pour personne que ...., par exemple , les forumeurs apprécient davantage l'un ou l'autre des membres de rec ...selon les affinités ou les chroniques ..ainsi va rec ...ce que j'essaye de dire ....on ne va pas descendre un "canard" pour un article qui n'a pas été gentil avec une émission ....
Wink Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RyMantys

avatar

Nombre de messages : 655
Age : 39
Localisation : Alger
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: "On" parle de REC !!!   Sam Mai 24, 2008 11:49 am

"RB" n'a pas apprécié qu'on critique El-Watan et a balancé un petit article mesquin. C'est pas REC qui programme la pub à la radio, et ils ont souvent fait des allusions à ça. Quant à parler de Berriane et de la campagne présidentielle pour un troisième mandat, il fait mine d'oublier (alors qu'il le rappelle dans le même article) que la chaine 3 est une chaîne publique, et que "probablement" les journalistes ne sont pas aussi libres de dire ce qu'ils pensent de sujets aussi sensibles que leurs confrères d'El-Watan. Enfin, c'est ce que je crois, je n'ai pas de preuves de ce que j'avance, mais bon, on sait de quoi je parle, hein?

Je lis El-Watan presque tous les jours, et c'est un journal en somme de qualité, mais critiquable à bien des points de vue. Que la force soit avec eux contre l'autosatisfaction et la mesquinerie (la radiophonie de la voix, c'est khliqet rebbi, on n'y peux rien. La grammaire c'est une autre histoire, si REC devait faire une chronique sur les fautes de français dans la presse écrite, on s'en sortirait pas tongue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rymantys.canalblog.com/
forzi

avatar

Nombre de messages : 2588
Localisation : La ville d'art et d'histoire
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: "On" parle de REC !!!   Sam Mai 24, 2008 12:09 pm

Oumelkheir a écrit:
Mais ce qui est malheureux c'est qu'El Watan, le Grand Journal, tombe dans le panneau de l'autosuffisance pour croire que l'émission serait consacrée à le "critiquer" pffffffffffffffffffffffffffff.......

Very Happy J'imagine d'ici toutes les conférences de redaction tenues au siège du journal aprés les émissions ou El Watan n'a pas été cité ! Very Happy

Surprised O.B. , M.R. . R.B. et toutes les combinaisons que l'alphabet français permet en train de se dire : Surprised

Shocked Mais.... Qu'avons nous fait ou pas fait pour meriter cela ??? toute une émission sans entendre une seule fois "El Watan "! Rajoutez de la pub demain , ecrivez comme un 09 Mars , cherchez une video dans vos portables , mais de grâce faites que REC parle de nous . Ne sommes nous pas sa raison d'être ???? Shocked

Idea Je tiens à préciser moi aussi que je lis et que je continuerai à lire El Watan qui reste pour moi l'un des premiers journaux francophonnes de l'ère multipartite et qu'il merite bien plus qu'un zero ne serait-ce que pour le point Zero dont l'auteur Chawki AMARI et son directeur ont été cité et recité dans REC dés le lendemain de leur condamnation judiciaire , faut-il encore une fois le rappeler. Wink


Laughing F. Laughing

___________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kayssa



Nombre de messages : 49
Localisation : oran
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: re:"on"parle de REC!!!   Sam Mai 24, 2008 1:13 pm

wawawawwww qesqe c cette mayonaise???!!!! tout ca parceqon parle de rec dans un journal en + le watan et alor mais c bien c tout a son honneur sa prouve qelle est ecouté l' émission !!!!mais FORZI tu m étonne Shocked Shocked Shocked par ta réaction qui est la mm qe celle du journalist del watane subjective !! du calme dont worry rec est émission coté par conseqant criticable : il falais satendre ace jenre de remarqe en tout ca FORZI SI TA BIEN LE SENS DE LHUMOUR IL FAUT TE SOIGNER POUR TON SENS DE LA CRITIQE Exclamation Exclamation afro afro afro il faut etre zen lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forzi

avatar

Nombre de messages : 2588
Localisation : La ville d'art et d'histoire
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: "On" parle de REC !!!   Sam Mai 24, 2008 1:25 pm

Wink C'est juste que j'essaye d'être à la hauteur de ce que pense ce journaliste de REC en espererant peut être me voir citer dans le journal !! Laughing

Idea Et crois moi quand je lis ce que tu viens d'ecrir ci-dessus , je me dis que si on enlevait juste les émoticones , qui ne passent pas sur la presse ecrite , ton post ferait un excellent billet sur El Watan !! il a l'esprit , la forme et la syntaxe nécéssaire !! Laughing
Laughing Te voilà rassurrée sur mes sens de l'humour et de la critique j'espère !! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "On" parle de REC !!!   

Revenir en haut Aller en bas
 
"On" parle de REC !!!
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Editions Scrineo] "La mort parle tout bas" de Brigitte Coppin
» Film "Tous au Larzac"
» Le film "anti-Islam"
» essai de contre-blason sur un organe que j'ai dans le "nez"
» "La terre" dans le contexte biblique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: REC :: Vu, lu et entendu-
Sauter vers: