AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 EMISSION DU 19 MAI 2008

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abdallah

avatar

Nombre de messages : 3489
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: EMISSION DU 19 MAI 2008   Lun Mai 19, 2008 8:06 pm

REC lundi 19 mai 2008

Bienvenue, bienvenue dans l’émission sucrée-salée, douce-amère, ni totalement libérale ni tout à fait libertaire, chimiquement instable et physiquement foireuse, qui n’arrive jamais, entre deux maux, à choisir le moindre, ce qui explique sans doute qu’elle oscille dangereusement au risque de se perdre, mais que celui qui n’a jamais oscillé lui jette la première pierre. Qu’est-ce que ça veut dire ? Pas grand-chose, je le crains, mais il faut bien commencer par quelque chose, et c’est un peu lassant de vous répéter tous les jours qu’on est là pour jeter un œil, une oreille et le reste sur les médias qui pullulent et dont on peut constater accessoirement que plus ils prolifèrent, moins ils sont passionnants, ça doit avoir quelque chose à voir avec la théorie des vases communicants, mais ne comptez pas trop sur moi pour vous la développer aujourd’hui, je me sens un peu vaseux et incommunicable, si vous voyez ce que je veux dire.
La semaine dernière, je tombe sur un numéro du monde qui traînait, c’est pas moi qui l’ai acheté, au prix où il est et vu le niveau de mon pouvoir d’achat, mais j’aime bien feuilleter ce journal en me rappelant du temps où il valait cinq dinars au kiosque du coin, sauf quand il était saisi, mais passons, ce n’est pas de cela que je voulais vous causer, mais du choc en page trois de ce numéro du dix mai, Hiroshima, ce que le monde n’avait jamais vu. Deux photos montrent des amoncellements de cadavres, et le texte nous apprend que ces photos ont étés diffusées par la fondation Hoover, un centre de recherches néoconservateur extrême, et qu’elles lui ont été remises par robert Capp en 1998, un soldat qui avait découvert une pellicule non développée dans une cave à Hiroshima. Evidemment, ces corps calcinés, cette souffrance nous révolte, et on se rend compte qu’effectivement, on n’a pas vu de photos de morts, même si on connaît par cœur celle du champignon atomique… je me dis que c’est un sujet pour réactions en chaîne, pourquoi les américains cachent la mort, les leurs et celles dont ils sont responsables, et ce genre de choses, mais voilà qu’aujourd’hui je fais une petite recherche par acquis de conscience, et je me rends compte que depuis ces photos sont mises en doute, suspectes selon des chercheurs, qui voient des cheminées, des feuilles sur les arbres, et des détails troublants. Mea culpa du monde, qui se défausse sur la fondation Hoover, qui retire les photos de son site, et il semblerait qu’en fait ces photos aient été prises en 1923 lors du séisme de Kantô. Y a-t-il une morale dans cette histoire, en dehors du fait que la guerre c’est pas bien, que la bombe c’est pas mieux, que les séismes, c’est l’enfer et que docteur folamour Hillary Clinton veuille anéantir l’Iran ? pas vraiment, je le crains, mais je m’y reprendrai à deux fois avant de pleurer comme une vache devant des photos, ou alors ce sera devant le tombeau des lucioles, un mélo manga qui raconte la même histoire, mais en vrai faux, ce qui vaut mieux que le faux vrai. Sinon, à part ça, quoi de neuf docteur ? Est-ce que tout va si mal, est-ce que rien ne va bien, l’homme est un animal, me dit-elle…
Allez, laissons tomber le très lourd, soyons futiles et dérisoires, la politesse du désespoir est-elle un vœu pieux ou une réalité tangible, je ne sais pas, vous verrez bien, en compagnie de l’hilarante oumelkheir rahal, de l’inénarrable abdallah benadouda, et de la pouffante soraya bouatba qui remplace au pied levé le hirèche qui passe son examen d’entrée en sixième, du moins c’est ce qu’il m’a donné comme excuse, naïf comme je suis , je gobe tout, vous savez… Ah oui, je suis aussi tenu de vous dire que c’est karim ammi qui nous met en transe, même si on n’a pas vraiment besoin de lui pour capter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forzi

avatar

Nombre de messages : 2588
Localisation : La ville d'art et d'histoire
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: EMISSION DU 19 MAI 2008   Mar Mai 20, 2008 3:50 pm

Cheikh Omar adit à l'intro:
Citation :
Hiroshima, ce que le monde n’avait jamais vu. Deux photos montrent des amoncellements de cadavres, et le texte nous apprend que ces photos ont étés diffusées par la fondation Hoover



Voici l'une des photos en question telle qu'elle apparaissait sur le site de la fondation HOOVER !

Edgar HOOVER en fait etait directeur du FBI du 10 Mai 1924 jusqu'a sa mort le 02 Mai 1972. Merci qui ??

Rolling Eyes Non mais serieux , Soraya etait là ? serieux , elle a dit serieux? c'est pas serieux de répéter le terme "serieux" dans une émission dont le serieux est avéré , franchement , car il y'a aussi la version "franchement" !! Laughing

Exclamation C'esr hyper important le choix des mots à la radio non ? tout à fait me dirait-elle !! Laughing

Cool Abdallah faudrait ne l'inviter que les Lundis . C'est un jour qui l'inspire ! entre ces scénarios et ces chroniques du Lundi , je suis tenté de croire qu'il est bien luné le lundi au soleil !! sunny


geek jocolor geek jocolor geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
EMISSION DU 19 MAI 2008
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Réactions à l'émission-
Sauter vers: