AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 RAYNA RAYKOUM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
widedangel

avatar

Nombre de messages : 1827
Age : 37
Localisation : devant mon PC
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: RAYNA RAYKOUM   Mer Juil 02, 2008 2:39 pm

hihihi fermacha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=Xsp3_a-PMTw
widedangel

avatar

Nombre de messages : 1827
Age : 37
Localisation : devant mon PC
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: RAYNA RAYKOUM   Jeu Juil 03, 2008 10:39 am

Même nos «Djihadistes» sont des imbéciles!

par Kamel Daoud

Certains Algériens sont tellement ridicules qu'on se demande pourquoi ils n'en meurent pas, par hygiène. Le chroniqueur l'a déjà écrit: là où Zawahiri, le numéro 2 d'El Qaïda est chirurgien, issu de la bourgeoisie alexandrine, les meilleurs émirs de notre tragédie n'ont pas dépassé le stade manuel du tôlier. On comprendra alors pourquoi, aujourd'hui, et selon le «New York Times», l'actionnaire principal du GSPC n'hésite pas à menacer de frapper l'Amérique, en Amérique même, à partir des deux dunes qui lui servent de camouflage de lézard. Avec quoi le fera-t-il ? Avec les poignées de sable qui faisaient «exploser» les chars russes en Afghanistan selon la mythologie des années 80? Lorsqu'on est «arabe», légèrement humaniste, rétif à l'offre «indigénisante» de l'Occident mais allergique à la conquête de la lune par les ablutions et la fabrication du «Windows» par le henné des barbes, le genre de propos rapportés et commentés par le journal US sur un petit pirate des sables, noue la gorge: pourquoi les islamistes sont-ils aussi idiots avec leurs «ennemis» et aussi rusés avec leurs compatriotes? Pourquoi ressemblent-ils tant à des ventriloques ou des «sauvages» à ressorts, chaque fois que l'Occident les appelle au téléphone pour leur accorder un peu de visibilité et les faire jouer comme des singes suspendus à des lustres? Pourquoi les djihadistes restent, à la fois, aussi naïfs et aussi assassins malgré le temps et l'évolution biologique? Pourquoi continuent-ils à jouer les indiens d'Hollywood alors qu'ils ne sont même pas payés et «répondent-ils» à la lettre et la virgule près, à ce qu'on veut les entendre dire, pour des calendriers précis et à des moments précis? Réponse: parce que. Parce que si on enlève le tarbouche et les babouches, il s'agit de la même logique «safari» qui partage le monde en villes et lumières, et en jungles et buissons. Il ne faut pas se raconter des histoires: si les «sauvages» ont disparu ou n'ont survécu que sous le statut, justement, de «sauvages» sur commande, c'est parce qu'ils étaient faibles, idiots, en sous nombre mais surtout naïfs comme des dauphins piétons. Eternellement, il s'agit de la même technique: le «sauvage» ne l'est pas, pendant des millénaires, jusqu'à ce que débarque l'homme blanc qui le tue ou lui donne un rôle. C'est-à-dire lui impose la sauvagerie comme statut et ses enfantillages guerriers (danse, mime et javelots) comme fonction. D'où le Droudkel d'aujourd'hui, son sable, son interview «de cannibale anthropologique» dans le «New York Times», montreur de monstres, et sa mission zoologique d'épouvantail parlant dans l'opinion des classes moyennes US. Au box office de la propagande, il bénéficie de la «fraîcheur» des jeunes talents et fait oublier un peu les messages usés de Ben Laden et de son acolyte. Comme le remarqueront nos confrères qui ont commenté cette «fabrication» dans le tas, c'est l'Algérie qui fait office d'arrière-plan à la prise de photo de cette homme des sables mouvants.

Le pays en prend un sacré coup et le reste du monde ne va retenir, désormais, de cette terre, que cette image de jungle sans arbres, dans un désert sans paix.

La conclusion? Tout le monde sait que la plus grande «bravoure» d'un Djihadiste, de l'Irak au Maroc, c'est de vouloir tuer un Américain en faisant exploser cent arabes qui ne faisaient que passer par-là, puis aller crier victoire sur le mal et demander son ticket au Paradis.

Que veut Droudkel? «Défendre» la terre d'Islam, le pétrole et l'Islam lui-même en tuant des touristes et des guides désarmés. Que fait Droudkel? Le contraire: il aide les Américains à terroriser les électeurs américains, il aidera à élire Mc Caïn et mènera les foreuses et les Gi's jusqu'aux puits de pétrole le plus enclavés de la région, la plus déserte. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=Xsp3_a-PMTw
ych

avatar

Nombre de messages : 1181
Age : 27
Localisation : constantine
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: RAYNA RAYKOUM   Jeu Juil 03, 2008 11:26 am

Citation :
Le recteur de l'université de M'sila est un homme de «savoir» mais qui ne sait pas qu'il ne fait que reconduire ce que les Romains, Espagnols, Ottomans ou Français ont fait à ses ancêtres, à nos ancêtres: punir.

j'ai comme l'impression qu'il manque un passager à l'appel, mais bon....c'est peut être une mauvaise lecture de ma part !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwitzach

avatar

Nombre de messages : 3498
Age : 41
Localisation : Au sud de nulle part
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: RAYNA RAYKOUM   Jeu Juil 03, 2008 12:01 pm

La dernière est vraiment excellente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ych

avatar

Nombre de messages : 1181
Age : 27
Localisation : constantine
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: RAYNA RAYKOUM   Jeu Juil 03, 2008 12:11 pm

Kwitzach a écrit:
La dernière est vraiment excellente.

elles sont toutes exellentes , les KD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
widedangel

avatar

Nombre de messages : 1827
Age : 37
Localisation : devant mon PC
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: RAYNA RAYKOUM   Jeu Juil 03, 2008 12:17 pm

chitta chitta chitta chitta chitta fermacha fermacha fermacha fermacha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=Xsp3_a-PMTw
Parodie

avatar

Nombre de messages : 2481
Age : 53
Localisation : constantine
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: RAYNA RAYKOUM   Sam Juil 05, 2008 9:27 am

Raïna Raïkoum :

Le drapeau algérien : entre l'étoffe et le tissu

par Kamel Daoud
Variation sur un proverbe connu : il ne reste des indépendances que leurs drapeaux. Tous les pays du tiers-monde le savent à l'heure de la mondialisation à partir du Monde blanc. On comprendra alors pourquoi, entre deux chaloupes de harraga, un détournement, un changement de gouvernement par le même gouvernement et une interview de Droudkel au New York Times (ce que l'Amérique de Bush n'a jamais accordé à l'Algérie coopérative de Bouteflika), l'Algérie va se souvenir de l'Algérie en se souvenant de ce qui lui reste vraiment sous le bras: le drapeau. A M'sila, le premier prix sera remporté par un drapeau de 1250 m² confectionné en dix jours de travail continu, au même moment où un recteur chasse un universitaire dans le cadre de la lutte contre le retour des cerveaux, à M'sila ou ailleurs. Que faut-il en retenir ? Rien. Que va-t-on faire de ce drapeau géant dans un pays devenu minuscule ? Personne ne le dit.

L'opération de reflux vers le drapeau pour se souvenir de l'Indépendance est une opération nationale: la manifestation «Un drapeau dans chaque foyer», destinée à distribuer environ 5 millions de drapeaux nationaux sur tout le territoire national, afin de les voir flotter le 5 juillet, jour de célébration de la fête de l'indépendance, a été lancée officiellement, jeudi dernier à partir de la place de la Grande-Poste d'Alger. L'opération vise à distribuer simultanément dans l'ensemble des wilayas du pays près de 100.000 drapeaux en moyenne dans chacune, avec l'aide de 85.000 scouts mobilisés pour cet événement. Cela va-t-il réussir mieux que l'opération des 100 locaux par commune, un million de logements par décennie ou un ministère par région ? Peu probable.

Le drapeau algérien n'a presque pas changé depuis qu'il a été recousu par la femme (Française d'origine) de Messali Hadj mort sans avoir eu sa carte d'identité algérienne. C'est le peuple qui a changé: il aime encore le drapeau sans le penser mais n'aime pas ce qu'il cache et ce pourquoi on l'utilise. Tout le monde le sait et le fait: un drapeau algérien accroché sur une voiture ou au seuil d'une maison, ne provoque pas l'enthousiasme et le patriotisme intime, mais le ricanement et la grimace. Un Algérien qui utilise le drapeau comme signe ostentatoire de sa nationalité est automatiquement soupçonné de l'utiliser pour manger, se cacher, se rapprocher du Pouvoir, signer son appartenance à la famille révolutionnaire ou pour demander un logement, un travail ou un puits de pétrole ou une médaille.

La symbolique vivante du drapeau algérien a été depuis très longtemps gâchée par le rush des biens vacants. Il n'en reste alors que le tissu, mais plus l'étoffe. D'où tout le reste: le sentiment de gêne, la certitude que le drapeau est le signe ostentatoire de la mauvaise foi. Un homme qui agite le drapeau algérien est vite accusé d'avoir pris sa part ou de vouloir le faire par ce biais. Pourquoi ? A cause de ce qui a suivi les premiers jours de l'Indépendance et jusqu'à aujourd'hui. Désenchantés, les Algériens ont très tôt basculé dans le jeu des grimaces et du soupçon radical: le drapeau fera alors les frais du procès sans appel fait à l'Indépendance, aux Libérateurs et à l'Etat, de Ben Bella à Bouteflika. A la longue, les Libérateurs sont devenus plus riches et plus indépendants, mais le drapeau est devenu plus pauvre et moins coloré. C'est-à-dire qu'à force de le tirer dans tous les sens, on a fini par le déchirer et déchirer les derniers coeurs possibles en même temps.

Question de conclusion : peut-on restaurer une nation et son nationalisme fédérateur en distribuant 100.000 logements, 100.000 emplois, 100.000 drapeaux par wilaya ou 100.000 barques ou 100.000 déclarations de patrimoine ou 100.000 barils de pétrole par commune ? Chacun a sa réponse. Dans les guerres traditionnelles des siècles d'autrefois, une bataille était perdue lorsque le drapeau et le porte-drapeau tombaient au sol. D'où la croyance facile d'aujourd'hui: une bataille est gagnée lorsque le drapeau flotte encore. Est-ce vrai ? Non. Il y a des moments où le drapeau flotte vraiment mais dans le vide. Il y a eu des moments où le drapeau algérien coûtait une vie, ou plusieurs. Aujourd'hui c'est un autre moment: on en est arrivé à le distribuer gratuitement sans y réussir d'ailleurs. Messali doit bien rire dans sa tombe: on dit que sa femme a offert à ce pays, et rien qu'avec sa machine à coudre, ce que cinquante ans de pétrole, d'ENTV et 85.000 scouts bénévoles ne lui assurent plus. K.D


Ps: j'ai pas arrêté de penser à ces drapeaux .... combien a du couter cette opération? si un drapeau revient seulement à un dinar.....faites le calcul......pas grave "il fallait bien que les corps exuuuuultent!!!!"et que vive le 5 juillet!


Dernière édition par Parodie le Sam Juil 05, 2008 12:38 pm, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ych

avatar

Nombre de messages : 1181
Age : 27
Localisation : constantine
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: RAYNA RAYKOUM   Sam Juil 05, 2008 9:38 am

Kamel Daoud , que dieu te protège merci mélodie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djamal



Nombre de messages : 264
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: RAYNA RAYKOUM   Sam Juil 05, 2008 10:40 am

Mr daoud, please stop whinning this is celebration day. Find yourself something better to do we're getting tired of the same story, get a life, will you.

HAPPY INDEPENDENCE DAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djamal



Nombre de messages : 264
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: RAYNA RAYKOUM   Sam Juil 05, 2008 12:30 pm



Here is one more flag for you Mr Daoud.

All the glory for our martyrs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwitzach

avatar

Nombre de messages : 3498
Age : 41
Localisation : Au sud de nulle part
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: RAYNA RAYKOUM   Sam Juil 05, 2008 1:23 pm

Djamel, ça serait bien que tu t'exprime en français de manière a ce que tout le monde ici puisse apprécier ce que tu écrit. Fais le par égard a ceux qui ne comprennent pas l'anglais...

Concernant le drapeau, je dirais que ma patrie ne réside pas dans un morceau de tissu Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kamel Eddine

avatar

Nombre de messages : 2919
Localisation : N36* 29.69' E2* 47.57'
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: RAYNA RAYKOUM   Sam Juil 05, 2008 1:32 pm

Citation :
Concernant le drapeau, je dirais que ma patrie ne réside pas dans un morceau de tissu Wink
Encore une fois KwiKwi je suis d'accord avec toi Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwitzach

avatar

Nombre de messages : 3498
Age : 41
Localisation : Au sud de nulle part
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: RAYNA RAYKOUM   Sam Juil 05, 2008 1:37 pm

Fais gaffe Kamel ça va devenir un habitude et tu sombreras bientôt du coté obscur de la force Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kamel Eddine

avatar

Nombre de messages : 2919
Localisation : N36* 29.69' E2* 47.57'
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: RAYNA RAYKOUM   Sam Juil 05, 2008 1:39 pm

De ton coté aussi kwi kwi, Eddenya lik ou 3lik lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djamal



Nombre de messages : 264
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: RAYNA RAYKOUM   Sam Juil 05, 2008 2:54 pm

Ca reste quand même un symbole qui nous unit tous et autour duquel on se réunit tous.
En plus il se trouve qu'il y a des milliers qui ont donné leur vie pour ce drapeau, vous le savez très bien.
Not necessarly a piece of cloth, as you say, but a common thread though.


Dernière édition par djamal le Dim Juil 06, 2008 12:22 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwitzach

avatar

Nombre de messages : 3498
Age : 41
Localisation : Au sud de nulle part
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: RAYNA RAYKOUM   Sam Juil 05, 2008 5:03 pm

Nous avons eu aussi deux guerre mondiales, des centaines de millions de morts, des génocides et j'en passe a cause de symboles pareils (drapeaux contre drapeaux, il ne faut pas oublier que les drapeaux servaient a l'origine dans les champs de batailles) et tout ce qu'ils peuvent véhiculer comme nationalismes puants.... Tu me permettras alors de me méfier de symboles pareils.

Et ne me sort pas stp le sacrifice des martyrs de la révolution ça n'a rien a voir...

Mais sinon ça me rappel un autre symbole libérée avant hier : Betancourt ! Et oui ce n'est pas tant elle qui est célébrée mais le symbole qu'elle représente, tu devrait y être sensible normalement Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djamal



Nombre de messages : 264
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: RAYNA RAYKOUM   Dim Juil 06, 2008 12:32 am

Nous avons pas eu deux guerres mondiales, ce n'étaient pas nos guerres à nous, la nôtre était pour l'indépendance de notre patrie et des citoyens ont payé de leur sang. Ca c'est un fait pas une conjecture et le drapeau réunissaient les rangs des martyrs. C'est aussi simple que ça. Quelle part de cette histoire vous manquez de comprendre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kamel Eddine

avatar

Nombre de messages : 2919
Localisation : N36* 29.69' E2* 47.57'
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: RAYNA RAYKOUM   Dim Juil 06, 2008 12:46 am

lisez ça et vous comprendrez l'ignorance:
http://www.flickr.com/photos/mekfouldji/2636367579/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djamal



Nombre de messages : 264
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: RAYNA RAYKOUM   Dim Juil 06, 2008 1:55 am

Kwitzach a écrit:



Mais sinon ça me rappel un autre symbole libérée avant hier : Betancourt ! Et oui ce n'est pas tant elle qui est célébrée mais le symbole qu'elle représente, tu devrait y être sensible normalement Wink

A votre avis ils ne devaient pas la libérer parce qu'ils auraient célébré le symbole qu'elle représente ou quoi?
Mais c'est justement à quoi sert un symbole, c'est pour cette raison même. Enfin les fins justifient les moyens et tout est bien qui finit bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forzi

avatar

Nombre de messages : 2588
Localisation : La ville d'art et d'histoire
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: RAYNA RAYKOUM   Dim Juil 06, 2008 11:42 am



Raïna Raïkoum du 06.07.2008:

Fausses mémoires pour Messali, un 05 Juillet


« Dieu ! Je ne suis ni mort, ni vivant, mais j'ai la tête lourde d'un homme qui a été frappé par derrière. Je suis affalé derrière les montagnes, l'oreille contre les murs de la création, à vous entendre gratter la terre que je vous ai laissée et transporter les grains de blé comme des fourmis vers les cachettes. Je n'arrive pas à mourir, pas même à dormir et jamais à fermer les yeux sur mon propre portrait gigantesque que me dessinent les nuages, ou les étoiles la nuit ou même le vol des oiseaux qui vous reviennent certaines saisons, sous forme d'essaims ou de présages. Je me vois partout reflété et répété à l'infini par la géométrie des hasards de la nature. Je me perds souvent à vouloir trancher des limites entre mon reflet que copie la création pour me parler d'autres hôtes plus profonds, et ma propre image qui a perdu les raisons d'avoir une frontière : je suis devenu infini. Vous êtes tous mes enfants et tous vous avez mangé à ma chair et bu à mon sang. Lorsque les vents de l'Est vous soufflent vos bougies d'âme et que vous vous retrouvez seuls, chacun devant l'oeil de sa culpabilité et le couteau de son crime, c'est l'odeur de mon cadavre gigantesque qui vous revient sous les narines, sans que vous n'en connaissiez la source exacte et la puanteur identifiée. Il n'est pire puanteur que celle de la mort d'un demi-Dieu ou d'un surhomme trahi par un caillou de chemin ou une marche d'escalier fourbe. Le cadavre met des siècles à disparaître et attire presque tous les charognards sur le pays qui a osé tuer son propre géniteur, son ancêtre, l'homme qui lui a donné une carte géographique, l'usage des ustensiles, les manières de table et l'habitude de balayer debout au lieu de le faire penché comme vous l'imposaient les Ottomans et les Français. Vous comprenez pourquoi, malgré votre indépendance, vous avez presque tous le teint jaune, la bouche sèche et la parole violente ? De derrière les montagnes de l'Atlas qui vous cachent ma tombe ouverte, je vous entends parfois chanter des hymnes, célébrer votre Indépendance sans un mot pour moi, et raconter des histoires autres que celles que je vous ai laissées en héritage. Chiens bâtards que vous êtes sans mon propre nom au-dessus de vos laines et qui vous donne des visages à la place des museaux ! Vous souvenez-vous des jours anciens où vous vous promeniez dans la création à quatre pattes, avant que je ne vienne vous enseigner à cuire les chairs des animaux avant de les manger et à réclamer l'Indépendance au lieu de réclamer de la semoule ? bien sûr que non, aujourd'hui vous êtes des hommes libres dans un pays qui ne l'est plus. Vous célébrez vos morts, pas vos vivants et vous vous racontez la même histoire qui me nie, sans remarquer qu'il y manque les 100 premières pages : celle de ma naissance, de ma grandeur, de ma trahison et de ma mort impossible. Si j'avais pu deviner que je mourrais un jour dans un trou et pas sous un mausolée, pauvre jusqu'à ne pas avoir une carte d'identité et anonyme jusqu'à être enseveli dans la clandestinité, j'aurais commencé à rire plutôt. En 1930 ou peut-être même avant, à l'époque de l'Etoile nord africaine. J'aurais commencé par manger mes enfants, ceux qui, plus tard, m'entoureront comme des jeunes loups, me déchireront le burnous et me traîneront hors de l'histoire pour me présenter comme un traître. J'aurais commencé par une grosse couronne et pas par cette grande barbe qui témoignera contre moi, avant même le jugement dernier. Que veut Messali aujourd'hui ? Que l'on rit avec lui ou qu'on lui donne une carte d'identité ou qu'on admette au moins que ce pays est parti sur un crime et qu'il ne peut donc éviter d'aboutir au cimetière... »

Kamel Daoud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwitzach

avatar

Nombre de messages : 3498
Age : 41
Localisation : Au sud de nulle part
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: RAYNA RAYKOUM   Dim Juil 06, 2008 2:30 pm

djamal a écrit:
Nous avons pas eu deux guerres mondiales, ce n'étaient pas nos guerres à nous, la nôtre était pour l'indépendance de notre patrie et des citoyens ont payé de leur sang. Ca c'est un fait pas une conjecture et le drapeau réunissaient les rangs des martyrs. C'est aussi simple que ça. Quelle part de cette histoire vous manquez de comprendre?

Tu continue a mélanger mais je vais faire plus simple : Je disais que tout les nationalismes portent en eux les germes de la haine et de l'exclusion de l'autre ! Ex : Les guerres mondiales (auxquelles nous avons participer) sont des guerres ou les nationalismes se sont affrontés avec le résultat que l'on sait...

J'en exclue bien évidement les luttes armées qu'on menés les peuples du tiers monde pour leurs libérations...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwitzach

avatar

Nombre de messages : 3498
Age : 41
Localisation : Au sud de nulle part
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: RAYNA RAYKOUM   Dim Juil 06, 2008 2:35 pm

djamal a écrit:
A votre avis ils ne devaient pas la libérer parce qu'ils auraient célébré le symbole qu'elle représente ou quoi?
Encore une fois tu m'a mal compris : Tu semblais t'offusquer du traitement médiatique accordé a Betnacourt sur un autre sujet et sur celui-ci tu parlais de la force du symbole. J'ai juste fait le parallèle et suggérer que Betancourt était avant tout un symbole, d'où sa sur-exposition médiatique Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parodie

avatar

Nombre de messages : 2481
Age : 53
Localisation : constantine
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: RAYNA RAYKOUM   Lun Juil 07, 2008 9:25 am


Traumatisme d'eau et philosophie de jerricanes


par Kamel Daoud
L'histoire s'est passée dans une wilaya du pays, à l'Est, à Tarf : un wali a été intercepté, lors de l'une de ses sorties semi-champêtres, par un groupe de femmes qui lui coupa la route pour demander de l'eau, « au beau milieu de la chaussée » selon le journal. Pourquoi ? Parce que le problème de l'eau peut être un drame dans certains endroits du pays où ce sont les femmes qui sont encore obligées d'aller chercher l'eau à la source. Tout comme autrefois dans les chansons, sauf que là, personne ne chante sauf les dos et les os. Selon notre correspondant, le wali a répondu à la bande de femmes armées de leurs jerricanes vides, en promettant de l'eau et décapita, en live, le directeur de l'eau qui faisait partie de la délégation et de l'histoire. Ce qu'il y a d'intéressant dans ce fait presque divers ? Sa séquence narrative absolument typique : on y retrouve presque les mêmes gestes, les mêmes paroles et les mêmes actes, à des siècles d'intervalles, entre le Calife Abdelix IbnY, sorti le soir à Bagdad et tombant par hasard sur des pêcheurs qui se plaignent de la malchance ou de la garde du Calife lui-même, et la séquence d'aujourd'hui, avec un wali sorti voir où commençait et où se terminait sa province, des femmes criant qu'elles ne peuvent remplacer les canalisations de l'AEP au XXIème siècle et le directeur de l'Eau dans le rôle du vizir démasqué. Tout autour, c'est le même Sahara en arrière-plan, une équivalence motrice entre le cheval vivant et celui de la vapeur, un usage magique de la parole souveraine. Le plus terrible et le plus risible cependant, n'est pas dans l'anecdote mais dans sa perpétuation. Des siècles après le démodé supposé des formules de gouvernance par le califat et l'usage de l'index pour donner des ordres, décapiter des têtes ou réparer des injustices, on n'en est encore là, à demander à un wali, un préfet, un vizir ou un gouverneur de la Bassora théorique, la réparation du « manque initial ». Entre l'époque de Bagdad, capitale de l'Empire et aujourd'hui, il y eut échec puis dissolution de l'essentiel des institutions de médiations et des modes de gouvernance par la démocratie indirecte : A El Tarf, lieu de géographie symbolique où se déroula ce schéma actanciel, entre un wali et des jerricanes, il n'y a plus ni APC, ni députés, ni sénateurs, ni associations, ni courrier postal, ni journaux, ni voies de recours, ni dividende de citoyenneté. Rien que les trois grands acteurs de ce genre d'histoire dérivés des Mille et une nuits : un wali, quelques femmes malheureuses aux dos cassés et le hasard. C'est-à-dire le Pouvoir, l'Attente et la Prière. Du coup, le wali du coin se retrouve à réincarner ce que faisait ses ancêtres face à ses ancêtres : il écouta, comprit, promit, hocha de la tête, regarda la direction du village indiqué, se tourna vers son directeur de l'ADE, lança un regard aux femmes et à leur jerricanes puis regarda mentalement sa montre, le soleil, la route et mit fin à la rencontre. Conclusion : il est possible de dire que ce genre d'histoires prouve que le temps s'est arrêté à cet endroit. Mais cela est faux : la vérité est qu'il n'est jamais passé par là. C'est pourquoi la même scène fondatrice de l'échec du politique dans la planète à turbans, recommence toujours. Comme un rêve ou un cauchemar. Une scène « des origines », un lieu suspendu en attente de la bonne réponse. Eternellement, un wali sera bloqué lors d'une de ses promenades par des sujets en larmes, dénonçant quelque chose et illustrant autre chose. Eternellement, cet homme dira quelque chose puis passera son chemin face à des plaintifs qui vont se disperser un moment et se regrouper dans quelque temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parodie

avatar

Nombre de messages : 2481
Age : 53
Localisation : constantine
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: RAYNA RAYKOUM   Mar Juil 08, 2008 9:25 am

«Vous êtes le mal de l'Etat»

par Kamel Daoud
Nouvelle théorie de gestion rendue publique par Ould-Abbès, le ministre de la Solidarité éternelle du ministre avec son Président et, depuis peu, ministre de la communauté nationale établie à l'étranger: les Algériens doivent changer de perception sur leur Etat pour que l'Etat aille mieux.

A l'occasion d'un séminaire des chefs de postes diplomatiques et consulaires, organisé à Alger, le ministre a doctement affirmé que les membres de la communauté algérienne «doivent changer leur perception des représentations diplomatiques et consulaires algériennes, en pays étrangers et saisir la noblesse de la mission qui leur est confiée en toute équité et confiance». En clair, le peuple est injuste car myope et donc incapable de voir ce que l'Etat fait pour lui. Bien que sans lien avoué, cette idée d'un peuple qui ne mérite pas l'Etat qu'il a et le pays qu'il piétine, vient de très loin, de toujours. C'est un non-dit national, visible et lisible sur le visage de ceux qui gouvernent et endossé par le visage de ceux qui sont gouvernés. L'Etat est éternellement convaincu que ce peuple ne mérite ni l'indépendance, ni la géographie, ni même ce qu'on fait pour lui, de l'éclairage public au lancement d'ALSAT-1. Du coup, il en naquit cette hérésie collée à Saïd Sadi, accusé de s'être trompé de peuple parce qu'il l'a dit à voix haute, et au final, cette solution par Ould-Abbès: on peut corriger les défauts de l'Etat algérien en corrigeant la manière de voir et de regarder ce qu'il fait pour lui-même, sous l'angle de choses faites pour nous. Dans le cadre de la chaîne alimentaire de la RADP, l'invention est époustouflante et fonctionne par la culpabilisation absurde, selon l'une des règles de la propagande active: le peuple devient coupable d'une félonie passive dont la preuve et l'évidence que l'Etat a échoué. Cette évidence étant «inversée» pour être présentée comme un défaut de vision et un vice de fond. Arrêtez de dire que les chancelleries algériennes fonctionnent mal ou seulement pour elles-mêmes, car même si elles fonctionnent mal et pour elles-mêmes, c'est votre faute puisque vous le pensez.

La même logique de la solution par Abbès, pouvant être étendue à tout le reste. Si un homme de pouvoir vous gifle, il pourra vous accuser d'avoir frappé sa main avec votre visage. Si des députés sont mal élus, on accuse les électeurs d'être des paresseux. Si un programme d'importation de pomme de terre démontre son inefficacité, on explique que les paniers étaient percés. Si on n'arrive pas à construire un million de logements avant 2010, on peut expliquer que c'est la faute au million de demandeurs qui n'ont pas fait de demande. Si une autruche fait de la politique, on peut accuser le trou de désert d'être venu jusqu'à elle. Une bonne explication de l'échec de l'Etat par la fourberie du peuple, équivalent logique de la pensée profonde du peuple qui pense que l'Etat est un voleur.

La conclusion étant que, puisque depuis 1962, cet Etat n'arrive pas à satisfaire ce peuple, pourquoi ne pas penser qu'il suffit de changer de peuple pour réussir? La chose étant impossible, un ministre vient donc d'introduire l'idée d'un changement de perception optique du peuple qu'on ne peut pas changer. «Quelque chose va mal? Arrêtez de le penser, car c'est mal», dit la nouvelle politique. L'invention est ingénieuse, elle prouve que l'on peut fabriquer du stalinisme soft avec du bouddhisme réaménagé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
widedangel

avatar

Nombre de messages : 1827
Age : 37
Localisation : devant mon PC
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: RAYNA RAYKOUM   Mar Juil 08, 2008 9:54 am

Meme en vacances tu es plus matinale que moi Parodie Embarassed Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=Xsp3_a-PMTw
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RAYNA RAYKOUM   

Revenir en haut Aller en bas
 
RAYNA RAYKOUM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» We all love the Queen
» Barbie Mariposa
» Catalogue 2017 paola reina

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: REC :: Réactions à l'actualité-
Sauter vers: