AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Intelligeance du nord, main d'ouevre du sud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CESAREA



Nombre de messages : 7
Age : 49
Localisation : cherchell
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Intelligeance du nord, main d'ouevre du sud   Jeu Mai 01, 2008 12:58 am

bonsoir,
je ne sais comment commencer ce débat, j'espere qu'il aura bcp d'écoutes.
sarko en Tunisie, je savais que ça allait être oprétaion affaires-affaires, même la présence de Rama n'allait rien changer, son emploi du temps a été bien bouclé par son "maitre" ou plutot il lui a bien "bouclé" son bec, sur les droits de l'homme et les libertés individuelles dans ce pays frere, mais là où le bas blesse, c'est suite à son intervention sur l'intelligeance du nord et la main d'oeuvredu sud, des propos blessantes et humiliantes.
j'espere que nos freres Tunisiens vont réagir.... mais bon, on connnait le bouclage médiatique dans ce pays, et celui qui ose dise un petit mot déplacé sur Lèse-Majesté Ben Ali. Ca nous rappele une certaine chanson, "ils ont le petrole, on a les idées..."
comme quoi, les mauvaises idées ne changeront jamais... et ne sont pas prêtes à être changées.
a vos claviers....
enthallou fi rouwahtikoum

Cesaréen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anakine

avatar

Nombre de messages : 152
Age : 36
Date d'inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Intelligeance du nord, main d'ouevre du sud   Jeu Mai 01, 2008 1:16 am

J'ai été consterné par ce passage du discours de Sarkozy. C'est d'une maladresse incroyable, témoignant du peu de considération envers l'Afrique en particulier et le tiers-monde en général. Sarkozy est le digne représentant des paternalistes occidentaux, lorgnant sur les richesses africaines, tout en se bouchant le nez pour ne pas sentir une merde qui les arrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oumelkheir

avatar

Nombre de messages : 2299
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: Intelligeance du nord, main d'ouevre du sud   Jeu Mai 01, 2008 10:15 am

Les intérêts et uniquement les intérêts voilà ce qui fait bouger les gouvernants du monde... à nous de (re)connaitre les nôtres....

Sarkozy veut unir main d'oeuvre du Sud et "intelligence" du Nord
L'Europe et les pays du Sud de la Méditerranée doivent unir leurs efforts pour faire pièce à l'Asie, a déclaré le président français, Nicolas Sarkozy, au deuxième jour de sa visite d'Etat en Tunisie.

Lors d'un forum économique réunissant 500 hommes d'affaires tunisiens et français, le chef de l'Etat a déclaré que les pays d'Asie avaient su "s'intégrer et se compléter", alors qu'autour de la Méditerranée "on s'oppose et on s'exclut."

"Vous avez une main d'oeuvre qui ne demande qu'à être formée", a-t-il poursuivi à l'adresse des Tunisiens et, au-delà d'eux, des autres peuples des pays du Sud de la Méditerranée. "Nous avons beaucoup d'intelligence et beaucoup de formation."

Nord et Sud de la Méditerranée peuvent créer ensemble "un pole gagnant-gagnant qui concurrencera l'Asie", a-t-il ajouté. "Ensemble, avec votre main d'oeuvre, avec nos écoles nos universités, avec ce que nous échangerons, nous pouvons créer un modèle qui triomphera dans le monde entier."

Il a défendu l'idée, sous-jacente au projet d'Union pour la Méditerranée, qu'il n'y a pas de "bon avenir" pour l'Europe sans développement de l'Afrique, et assuré qu'il n'y avait pas dans son esprit des pays en "première division" et des pays en "seconde division" mais des pays "égaux en droits et en devoir".

"Nous voulons travailler avec vous, pas comme une puissance post-coloniale, comme une puissance qui partage avec vous une communauté de valeurs, à égalité", a-t-il ajouté.

Il a réaffirmé, comme à chaque fois qu'il rencontre des hommes d'affaires lors de ces déplacements à l'étranger, que la France était elle-même "en train de changer".

"La France ne sera entendue dans le monde que si elle sait être exemplaire", a-t-il dit. "La France sera entendue des autres sur toutes les questions y compris les plus sensibles, celles des droits de l'homme, si elle-même fait des efforts."

Dans un toast prononcé lundi soir lors d'un dîner offert par Zine el Abidine ben Ali, Nicolas Sarkozy avait déclaré ne pas avoir de leçons à donner à la Tunisie en matière de respect des droits de l'Homme. Il avait au délivré un brevet de bonne conduite à son homologue tunisien en affirmant que "l'espace des libertés progresse" dans son pays.



LES DÉFENSEURS DES DROITS DE L'HOMME DÉÇUS

Le pouvoir tunisien est pourtant régulièrement accusé d'attenter aux libertés fondamentales sous couvert de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme religieux.

Les défenseurs tunisiens des droits de l'homme ne cachaient pas leur déception mardi, après le discours de Nicolas Sarkozy.

"J'ai été déçu, je l'ai pas caché à Mme Rama Yade", a déclaré à des journalistes le président de la Ligue tunisienne des Droits de l'Homme Moukhatar Trifi, après un entretien avec la secrétaire d'Etat française aux Droits de l'homme.

La présidente de l'Association tunisienne des femmes démocrates, Khadija Chérif, réputée pour sa modération, a parlé de "mépris" pour la société civile tunisienne. Mépris confirmé aux yeux de cette sociologue par l'annulation in extremis de la rencontre qu'elle devait avoir mardi avec Rama Yade.

"C'est la realpolitik qui prévaut. On ne dérange pas un client", estime pour sa part la présidente tunisienne de la Fédération internationale des droits de l'homme, Souheir Belhassen. "Nicolas Sarkozy parlait de rupture. Il est dans la continuité avec (son prédécesseur) Jacques Chirac."

Le ministre français des Transports Dominique Bussereau, qui est du voyage, a confirmé mardi matin la conclusion d'un accord sur la vente de 19 Airbus, dont 16 fermes, à Tunis Air, pour "un peu plus d'un milliard d'euros".

Selon Moukhtar Trifi, Rama Yade pourrait finalement rencontrer Khadija Chérif mercredi avec d'autres représentantes de la société civile tunisienne. Rama Yade a pour sa part évité systématiquement les journalistes et fait savoir par son cabinet qu'elle ne répondrait pas à leurs questions.

Lors d'une cérémonie de remise des clefs de Tunis à l'hôtel de ville, Nicolas Sarkozy a dit qu'il lui arrivait "de penser que certains observateurs sont bien sévères avec la Tunisie, qui développe sur tant de points l'ouverture et la tolérance"

"Qu'il y ait des progrès à faire, mon Dieu, j'en suis conscient ... pour la France", a-t-il poursuivi sous les applaudissements. "Et certainement aussi pour la Tunisie", a-t-il ajouté après un temps d'hésitation.

Un peu plus tard, devant les hommes d'affaires français et tunisiens, il a réaffirmé que l'Europe n'avait pas intérêt à l'émergence d'un "régime taliban" en Tunisie, en Algérie ou au Maroc. Une justification de la politique de Zine el Abidine ben Ali qui a fait bondir Khadija Cherif.

"Ça me choque parce qu'il y en a marre d'effrayer les gens sur ce genre de chose", a-t-elle dit à des journalistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://historywillteachusnothing.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Intelligeance du nord, main d'ouevre du sud   

Revenir en haut Aller en bas
 
Intelligeance du nord, main d'ouevre du sud
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Main Street USA
» scooter club du nord
» Une main dans sa culotte...
» Le dernier inédit de Fantômette : à la main verte
» Club de lecture dans le Nord...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: REC :: Réactions à l'actualité-
Sauter vers: